Nous donnons la parole cette semaine à une sélection de startups de la fintech accompagnées par Mastercard. Aujourd’hui dans Culture Numérique, le podcast de Siècle Digital, nous discutons avec Julien Delamorte, le fondateur de HandSome.

Difficile d’imaginer les conséquences du handicap sur l’accessibilité aux services bancaires. C’est justement le défi que tente de relever la startup HandSome : permettre aux personnes en situation de handicap de gérer tout leur quotidien bancaire depuis leur smartphone et via une carte bancaire connectée, de manière simple, autonome et sûre, au travers d’une offre complète dédiée, 100% handi-compliant.

Handsome veut simplifier l’accessibilité des services bancaires

Les néo-banques révolutionnent le marché depuis quelques années et HandSome entend bien tirer son épingle du jeu. Comme l’explique Julien Delamorte, le constat de départ à l’origine de la création de cette startup est le suivant :

“Nous nous sommes rendu compte que sur plus de 200 produits et services bancaires proposés à travers le monde, aucun d’entre eux n’était totalement accessible à une personne en situation de handicap. 89% des déficients visuels ont déjà été victimes d’une fraude, d’une erreur ou d’une arnaque lors d’un paiement à la carte bancaire chez son commerçant”.

HandSome c’est un compte bancaire, une carte de paiement connectée et une assurance affinitaire. L’objectif clairement affiché est de proposer une solution qui puisse être utilisée les yeux fermés, sans mauvais jeux de mots.

Un lancement officiel prévu pour 2021 grâce à l’accompagnement de Mastercard

Mastercard a sélectionné la startup de Julien Delamorte pour lui faire bénéficier de son dispositif d’accompagnement. L’expertise et la connaissance de Mastercard permettent à HandSome et à ses clients de bénéficier d’un vrai plus dans le développement du service. Selon Julien, cet accompagnement est un véritable atout, notamment dans la stratégie marketing de l’entreprise.

HandSome est la première application mobile certifiée par des associations de mal voyants. Au-delà des moyens de paiement, la startup souhaite adapter l’ensemble des services bancaires pour qu’ils soient accessibles aux personnes en situation de handicap.

Les prochaines étapes sont les suivantes : “finaliser le bêta test dans le courant du mois de novembre pendant la semaine européenne de l’emploi des personnes en situation de handicap. 300 cartes seront lancées pour finaliser ces tests. L’offre commerciale sera officiellement lancée en 2021 lorsque cette beta test sera terminée”.