Bonne nouvelle dans le marasme actuel : les dépenses publicitaires sur les réseaux sociaux atteignent à nouveau le niveau d’avant la crise sanitaire. La tendance devrait se poursuivre avec l’arrivée des fêtes de fin d’année pour lesquelles de nombreux achats devraient s’effectuer en ligne.

Une étude réalisée par Socialbakers, entreprise internationale de marketing des médias sociaux basée sur l’IA, démontre qu’au troisième trimestre 2020, les dépenses publicitaires ont augmenté dans le monde. Entre le second et le troisième trimestre 2020, au niveau mondial, elles ont augmenté de 56,4%.

En Europe de l’Ouest, cette hausse est plus faible que la moyenne : +50,4%. À l’opposé, l’Amérique du Nord enregistre la plus forte augmentation avec +67%. Ce chiffre est à nuancer, car les dépenses outre-Atlantique ont fortement chuté au second trimestre à cause du boycott des publicités Facebook. Toutefois, il est important de noter qu’en comparaison avec le troisième trimestre 2019, les dépenses publicitaires se sont accrues de 27,6%.

Dépenses publicitaires par région entre septembre 2019 et septembre 2020. Source : Socialbakers.

Dépenses publicitaires par région entre septembre 2019 et septembre 2020. Source : Socialbakers.

Le coût par clic (CPC) a augmenté de 42,4% au troisième trimestre 2020, il passe ainsi de 0,168$ à 0,188$. Encore une fois cette hausse est plus faible en Europe de l’Ouest avec une augmentation du CPC de 30,8%. Malgré cet accroissement, sur Facebook et Instagram le taux de clic est resté stable, mais ils restent ceux où les dépenses publicitaires sont les plus élevées. Entre ces deux, le feed Facebook a un meilleur taux de clic qu’Instagram, avec 1,82% contre 0,33%.

Forte hausse pour les biens de grande consommation alimentaire

Les dépenses publicitaires dans le secteur des biens de grande consommation alimentaire ont augmenté de 61,3% entre le second et troisième trimestre 2020. C’est la plus grande augmentation et elle est suivie par l’industrie automobile avec 59,4%, puis par la finance marquée par une hausse 35,3%, et le ecommerce qui a vu ses dépenses publicitaires augmenter de 27,5%.

Dépenses publicitaires par secteur d'activité entre septembre 2019 et septembre 2020

Dépenses publicitaires par secteur d’activité entre septembre 2019 et septembre 2020. Source : Socialbakers.

C’est donc sans surprise qu’en moyenne, la portée des publicités Facebook a augmenté de 52,2% pour les biens de grande consommation alimentaire. Les publicités pour l’habitation (+ 42%) et l’ecommerce (+16%) sont les deux autres secteurs où la diffusion des publicités est la plus virale. L’industrie automobile, qui se classe deuxième en termes d’investissements, n’est paradoxalement pas celle qui a atteint le plus de consommateurs. Enfin, le secteur de la beauté, particulièrement pénalisé par le confinement et le télétravail, a vu la portée de ses publicités diminuer de 15,3% entre le troisième trimestre 2019 et celui de 2020.

Portée des publicités par secteur entre septembre 2019 et septembre 2020.

Portée des publicités par secteur entre septembre 2019 et septembre 2020. Source : Socialbakers.

Taux d'engagement par secteur.

Taux d’engagement par secteur d’activité et par réseau social. Source : Socialbakers.