Nous vous l’annoncions la semaine passée, Zoom a désormais commencé à déployer sa nouvelle option de chiffrement de bout en bout des appels et échanges videos. L’option ne sera cependant pas imposée à tous. Il faudra l’activer, et il s’agit pour l’heure une phase expérimentale de 30 jours. Avant le déploiement final de l’option de chiffrement de bout en bout, celle-ci devra se soumettre à trois phases d’examens et donc de validation.

Un chiffrement de bout en bout proposé à l’ensemble des utilisateurs

Grâce au confinement observé dans de nombreuses parties du monde, Zoom a vu son activité décoller durant le premier trimestre 2020. La société avait, en effet, réalisé une hausse de son chiffre d'affaires de 169% par rapport à 2019, cela incluant au passage une augmentation de 90% de son nombre de clients. Cependant, l’explosion du service a apporté avec elle son lot de problèmes, notamment en matière de sécurité et de confidentialité.

Après avoir été accusé de transmettre les données de ses utilisateurs à Facebook, Zoom a été épinglé pour mauvais soins apportés aux données personnelles. En effet, le service de conversations et échanges vidéo en ligne ne chiffrait pas les données de ses utilisateurs. Suite à cela, le service a fait appel à des experts en sécurité, notamment l’ancien chef de la sécurité de Facebook. Ensuite, Zoom a décidé de masquer les identifiants de ses utilisateurs pour éviter les fuites lors d’appels. Par la suite, une mise à jour est venue apporter des améliorations à la fois pour la vie privée et la sécurité.

En juin, Zoom avait enfin annoncé un chiffrement mais pour les comptes payants uniquement, avant de revenir sur sa position et l’annoncer aussi pour les comptes gratuits. Le déploiement a donc enfin lieu, 4 mois après la première annonce. Le chiffrement de bout en bout sera disponible pour l’ensemble des utilisateurs web, ainsi que pour ceux ayant recours à l’application Android. Les utilisateurs iOS devront, quant à eux, attendre encore un peu puisque le chiffrement ne devrait être déployé que plus tard, lorsqu’Apple aura approuvé une mise à jour de Zoom.

Le test de Zoom limite les appels chiffrés à 200 participants

En mai dernier, Zoom avait annoncé son acquisition de la société Keybase, dans le but de chiffrer les discussions de bout en bout. Ce sera donc prochainement chose faite comme le précise Engadget. Le test effectué par Zoom et Keybase durera 30 jours et durant cette phase le nombre de participants aux appels chiffrés sera limité à 200 personnes.

Seul bémol, le test du chiffrement de bout en bout, que Zoom a nommé l’E2EE empêchera, durant la première phase au moins, la fonctionnalité de transcription en direct. Une véritable contrainte pour les usages professionnels du service par exemple. Espèrons qu’à terme, le chiffrement de bout en bout soit bel et bien efficace et n’entrave aucune fonctionnalité déjà existante via Zoom.