Le CNC (Centre national du cinéma et de l’image animée) a publié une étude affirmant le bond de 44,4% comparé à 2019 du marché de la VOD (vidéo à la demande) et de la SVOD (vidéo à la demande avec un abonnement) confondus. Après de très bon scores présentés en mai, la SVOD, qui occupe 80,5% du marché audiovisuel, a atteint un chiffre d’affaires record de 689 millions d’euros, une croissance de 52% comparé à l’an dernier.

Le marché de la VOD a atteint des recettes records de 56 millions d’euros. La TVOD (télévision à la demande) a, quant à elle, observé une croissance de 14,7% et une hausse de 30,2% du programme en EST (achat à l’unité d’un contenu audiovisuel).

63,7% des consommateurs de la SVOD ont visionné des contenus sur des plateformes américaines, notamment sur Netflix, qui occupe la première place des plateformes de visionnage en France, suivi d’Amazon Prime Video et de Disney+. Les programmes les plus consommés sur Netflix sont : Dark, les Demoiselles du téléphone, 13 reasons why. Quant aux plateformes françaises, c’est MyTF1 qui se classe en première place, avant que celle-ci ne ferme définitivement sa plateforme fin juillet 2020 pour des raisons financières.

Graphique du marché VOD-SVOD en 2019 et en 2020. Image : CNC

Marché VOD-SVOD en 2019 et en 2020. Image : CNC

2 milliards d’euros pour la Culture

Face à la crise économique et sociale, le gouvernement français a décidé d’octroyer 2 milliards d’euros au Ministère de la Culture, en allouant 165 millions au cinéma et à l’audiovisuel pour soutenir le cinéma tricolore, qui est le 2eme exportateur mondial de films. De plus, un fonds de 100 millions d’euros sera dédié à la garantie de reprise des tournages, ainsi qu’aux pertes d’exploitation des salles.

Salto veut redorer l’audiovisuel français

Bien que Netflix conserve une place prestigieuse au sommet du podium, la nouvelle plateforme française, Salto, qui a été lancé la semaine dernière, se place en concurrence directe face au géant américain. Salto veut redorer l’image du cinéma français, en regroupant tout le paysage audiovisuel français, avec des contenus de TF1, M6 et France Télévision, à un prix très attractif.