Le 21 octobre, Microsoft et SpaceX ont annoncé leur collaboration dans le cadre du projet Starlink, le fameux projet d’accès à Internet par satellite imaginé par Elon Musk et ses équipes. Comme l’explique CNBC, il s’agit d’une collaboration autour de l’offre de cloud de Microsoft, Azure. Le réseau de satellites Starlink sera bientôt connecté à travers le cloud.

Microsoft et SpaceX vont collaborer sur Starlink

À ce jour, la constellation Starlink compte plus de 800 satellites en orbite autour de la Terre. Au fil des lancements qui ont lieu chaque mois, le réseau de satellites de SpaceX s’agrandit. L’entreprise américaine propose déjà une offre auprès de bêta-testeurs américains et canadiens. L’armée américaine a même signé un contrat avec l’entreprise d’Elon Musk pour tester le réseau et améliorer sa connectivité sur les terrains de guerre. SpaceX veut aller encore plus loin en s’associant à Microsoft et son offre Azure pour construire un réseau interconnecté à travers le cloud.

Comme l’explique dans une récente vidéo Gwynne Shotwell, président et directeur de l’exploitation de SpaceX : « cette collaboration va nous permettre de travailler main dans la main avec Microsoft pour proposer de nouvelles offres aux secteurs public et privé afin de fournir une connectivité par le biais de Starlink pour une utilisation sur Azure. Là où cela a du sens, c’est que nous prévoyons de travailler avec Microsoft pour exploiter nos clients mutuels et en découvrir de nouveaux ensemble ».

Azure veut être l’acteur incontournable pour le déploiement de l’Internet dans l’espace

Microsoft a la volonté de se développer dans l’industrie spatiale. L’entreprise a dévoilé il y a quelques mois un nouveau service appelé Azure Orbital, pour connecter les satellites directement au cloud. Avec ce nouveau partenariat aux côtés de SpaceX, les équipes de Microsoft souhaitent faire de l’ombre aux activités de Jeff Bezos. En effet, Amazon Web Services propose déjà un service pour connecter son offre de cloud à des satellites et travaille avec un concurrent de Starlink appelé Kuiper.

Dans le cadre de cette collaboration autour de Starlink, un nouveau produit a vu le jour : Azure Modular Datacenter. Un produit conçu spécialement pour les clients qui ont besoin de capacités de cloud computing dans des environnements difficiles, y compris dans des régions éloignées. Pour Tom Keane de Microsoft, cette alliance était une évidence : « SpaceX est l’entreprise à laquelle les gens pensent immédiatement quand ils songent à l’innovation et à l’évolution qui se produit pour faire entrer la technologie spatiale dans le 21e siècle ».

De premiers datacenters appartenant à l’offre Azure Modular Datacenter sont déjà utilisés par des organisations du secteur de la défense et du secteur privé. Pour aller encore plus loin, Microsoft a annoncé le 21 octobre la création de son unité Azure Space, qui s’appuie sur le lancement d’Azure Orbital. Tom Keane précise que : « la communauté spatiale se développe rapidement, et l’innovation abaisse les barrières d’accès pour les organisations des secteurs public et privé. Les sociétés spatiales privées ont démocratisé l’accès à l’espace, et l’utilisation de l’espace pour créer de nouvelles opportunités ».