Netflix a dévoilé le bilan de son troisième trimestre 2020. Si le service de streaming américain demeure toujours numéro un dans son secteur d’activité, il n’a toutefois pas réussi à atteindre ses objectifs en terme de croissance. Une situation qui est loin d’être inquiétante, puisqu’elle s’explique notamment par la croissance hors du commun enregistrée pendant les six premiers mois de l’année.

Netflix n’atteint pas ses objectifs, mais n’a pas de quoi s’inquiéter pour autant

Au troisième trimestre 2020, Netflix a convaincu 2,2 millions de nouveaux abonnés ; un nombre impressionnant, mais en deçà des prévisions qui tablaient sur un total de 2,5 millions de nouveaux utilisateurs. Pour rappel, à la même période l’année précédente, la firme américaine enregistrait 6,8 millions de nouveaux abonnés. Pourtant, selon le service de streaming, il n’y a pas de quoi s’inquiéter : « Comme nous l’avions prévu, la croissance a ralenti (…). Nous pensons que c’est principalement en raison de nos résultats records au premier semestre 2020″, explique-t-il en s’adressant à ses actionnaires.

De fait, de janvier à juin 2020, Netflix a connu une explosion inattendue de sa croissance sous l’effet du confinement. Au cours des neuf premiers mois de l’année, le service a enregistré un total de 28,1 millions de nouvelles adhésions payantes, ce qui dépasse l’ensemble des nouveaux abonnés enregistré sur l’intégralité de l’année 2019 (27,8 millions de nouveaux clients).

Côté chiffre d’affaires, le géant du streaming s’en tire bien avec 6,44 milliards de dollars générés au lieu des 6,38 milliards prévus. Un chiffre au-dessus des estimations, et largement en hausse en comparaison des 5,25 milliards de dollars générés l’année précédente à la même période. Le bénéfice net, lui, atteint les 790 millions de dollars, contre 665 millions au troisième trimestre 2019. Plus encore, Netflix demeure optimiste et prévoit d’ajouter 6 millions de nouveaux abonnés à son service au cours du quatrième trimestre 2020. Si cet objectif est atteint, la firme dépassera la barre symbolique des 200 millions d’abonnés à travers le monde.

Le « Streamfest », une stratégie pour convaincre de nouveaux utilisateurs

Pour parvenir à atteindre ses objectifs au quatrième trimestre 2020, Netflix compte notamment sur son « Streamfest », un événement promotionnel qui permettra de profiter gratuitement du catalogue de la firme américaine pendant 48 heures. Dans un premier temps, c’est l’Inde qui aura la chance de pouvoir profiter de cette offre. Si l’opération est une réussite, elle se déploiera par la suite dans d’autres pays du monde.

Greg Peters, directeur de l’exploitation de la firme, explique : « Nous pensons que donner à toutes les personnes d’un pays un accès gratuit à Netflix pendant un week-end est en excellent moyen de faire connaître nos superbes histoires ». Une stratégie d’autant plus intéressante que Netflix ne permet plus à ses nouveaux utilisateurs de bénéficier d’une période gratuite de 7 jours d’essai.

Espérons pour le service de streaming américain que cette stratégie sera suffisante pour lui permettre de conserver sa large avance sur ses concurrents. Rappelons que Disney+ a dépassé la barre symbolique des 100 millions d’abonnés en moins d’un an, quand Apple+ compte dans son catalogue des séries ayant déjà obtenu des nominations aux Golden Globe Awards.