Le 15 octobre 2020, Google a annoncé de nouvelles fonctionnalités pour le search. Celles-ci mettent l’intelligence artificielle au profit du moteur de recherche.

Un des enjeux principaux de Google Search est de faire ressortir les pages les plus pertinentes sur une requête. Plusieurs éléments peuvent perturber une recherche. Elle peut être trop précise, ou au contraire trop large, ou encore contenir des fautes de frappe. En effet, d’après Google, 1 recherche sur 10 est mal orthographiée. C’est pourquoi le nouvel algorithme gère mieux les fautes de frappe lors d’une recherche. La fonctionnalité de correction automatique “Résultats pour … / Essayez avec l’orthographe ….” a été améliorée avec l’ajout de 680 millions de nouveaux paramètres à l’algorithme.

Illustration présentant l'amélioration de la compréhension des fautes d'écriture sur le moteur de recherche de Google

Illustration présentant l’amélioration de la compréhension des fautes d’écriture sur le moteur de recherche de Google. Capture d’écran : Google / YouTube

Pour une requête précise, dorénavant, Google proposera un paragraphe ou quelques phrases dans une page, et non la page en entier. Selon une estimation de Google, cela améliorera en moyenne 7% des réponses aux requêtes.

Pour les questions au sens large, Google entraîne son intelligence artificielle (IA) à mieux saisir les nuances pour faire ressortir des sous-catégories. Si la recherche concerne les “équipements d’exercice à domicile”, les sous-catégories qui ressortiront seront, par exemple, les équipements à bas prix et ceux de haut de gamme.

Photo, vidéo, audio : les recherches ne se limitent pas qu’au texte

La fonctionnalité Google Lens va être améliorée. Elle permet grâce à une photographie de traduire un texte ou de répertorier tous les objets ressemblant à celui photographié. L’outil peut désormais identifier une formule mathématique, physique, de chimie ou de biologie et faire ressortir des vidéos ou des guides pas à pas pour la résoudre.

Démonstration de l'utilisation de Google Lens pour  résoudre un problème de mathématique

Démonstration de l’utilisation de Google Lens pour résoudre un problème de mathématique. Capture d’écran : Google / YouTube

Pour la vente en ligne, une fonctionnalité permet de faire ressortir des articles similaires simplement en appuyant longtemps sur l’image. Également, la réalité augmentée s’invite dans l’onglet Shopping où il est désormais possible, par exemple dans le cas d’une voiture, de voir en réalité augmentée comment elle rendrait dans un espace précis.

Du côté des vidéos, le propriétaire de YouTube a amélioré son système de reconnaissance vocale pour identifier les différents moments clés d’une vidéo. Concrètement, cette amélioration bénéficie majoritairement aux vidéos qui n’ont aucun tag pour les identifier.

Enfin, Google a mis au point un outil qui permet de retrouver une chanson simplement en la fredonnant. Reste à voir si ça marche pour les personnes qui chantent faux !

Faciliter les recherches massives

Le moteur de recherche devient plus visuel avec le Knowledge Graph, qui signifie en traduction littérale : le graphique de connaissance. Le Knowledge Graph s’active automatiquement lors d’une recherche et affiche une visualisation statistique. Pour le mettre au point, Google a notamment travaillé avec la Banque mondiale.

Toujours dans la volonté d’apporter une réponse instantanée, le journalist studio de Google lance l’outil Pinpoint qui recense à partir de milliers de documents les personnes, organisations, lieux, etc., les plus souvent mentionnés.

Du côté de Google Maps, les noms des commerces et leurs horaires d’ouverture sont désormais visibles dans le street view. Autre nouveauté dans le GPS, une information en temps réel sur l’affluence d’un lieu. Cette fonctionnalité prend tout son sens avec le contexte de la pandémie de Covid-19.

Enfin, Google a annoncé que BERT sorti l’année dernière est maintenant utilisé dans la majorité des requêtes en anglais. Il est aujourd’hui développé dans plusieurs langues, notamment en espagnol, en français portugais, arabe, hindi, allemand et amharique.

Le « Search On 2020 » intervient dans un contexte où Google est visé par des enquêtes antitrust pour pratiques anticoncurrentielles. Et c’est peut être pour apaiser ce climat que lors de l’introduction du “Search On 2020”, Prabhakar Raghavan a insisté sur le caractère équitable du référencement Google lors des recherches, ainsi que sur la volonté du groupe à se tourner au maximum vers de l’accès libre, et sur son obstination à améliorer la sécurité comme cela a déjà fait avec avec la navigation privée.