Dans le cadre du programme Artemis, la NASA vise à établir une présence humaine durable sur la Lune au cours de la prochaine décennie. Cette ambition a conduit l’agence spatiale américaine à choisir Nokia pour construire un réseau 4G sur la Lune. Cette technologie sera intégrée dans les alunisseurs de la NASA.

La NASA veut établir un avant-poste spatial sur la Lune

Pourquoi la NASA aura-t-elle besoin de la 4G sur la Lune ? Il est nécessaire de rappeler que cette mission n’a pas du tout le même intérêt que celle d’Apollo 11 en 1969. Cette fois-ci, les astronautes qui embarqueront dans le cadre du programme Artemis auront pour mission de rester sur la Lune et d’y établir une présence humaine durable.

Pour cela, il est nécessaire qu’un réseau Internet de qualité soit disponible afin de pouvoir contrôler à distance certains appareils technologiques ou encore diffuser des vidéos en haute définition. La NASA a l’intention d’établir un avant-poste baptisé « Lunar Gateway ». Il sera probablement situé en orbite autour de la lune dans le courant des années 2020.

Il y a quelques jours, huit pays ont signé, dans le cadre du programme Artemis, un traité pour garantir la paix dans l’espace. On sent que tous les rouages de cette nouvelle mission se mettent petit à petit en place. Deux sociétés privées ont été retenues pour développer les nouveaux alunisseurs qui serviront à la NASA à emmener les astronautes sur la surface de la Lune depuis l’orbite de notre satellite.

Il s’agit de SpaceX et de Blue Origin. Deux société désormais bien connues dans le monde de l’aérospatial. La première est détenue par le célèbre Elon Musk et la deuxième appartient à Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon. Un seul d’entre eux deviendra le partenaire officiel de la NASA dans le cadre du programme Artemis.

Un réseau 4G indispensable pour la mission Artemis

Nokia a pris la parole pour expliquer cette future collaboration. L’entreprise finlandaise a déclaré que sa technologie serait utilisée pour fournir une connectivité dans le cadre de l’ensemble des missions que les astronautes devront effectuer sur la Lune. Ce réseau 4G permettra notamment de développer des capacités de communication audio et vidéo, le déploiement et le contrôle des robots ou des capteurs.

Marcus Weldon, CTO de Nokia a déclaré que : « nous construisons actuellement le tout premier réseau de communication cellulaire sur la lune. Des réseaux de communication fiables, résistants et de grande capacité seront essentiels pour soutenir une présence humaine durable sur la surface lunaire ».

Toute la difficulté pour Nokia réside dans la fabrication même de ce futur kit. Le réseau lunaire de Nokia sera évidemment différent de celui sur Terre, principalement parce que ce kit doit pouvoir résister aux conditions difficiles d’un lancement et d’un alunissage. Il devra également fonctionner dans les conditions extrêmes de l’espace. Si on oublie l’environnement lunaire, il s’agira d’une 4G normale.