Chinmay Malaviya et Charlie Depman, deux anciens collaborateurs de Lime et de Scoot viennent de lancer Ridepanda. Suite à une explosion de la demande, ils veulent créer une nouvelle plateforme de référence pour les moyens de transport durables. Ridepanda vient de voir le jour pour mettre en avant les véhicules de la micro-mobilité électrique.

Deux anciens de Lime et Scoot lancent Ridepanda

C’est l’histoire de deux collaborateurs d’entreprises différentes qui se retrouvent sur LinkedIn pour échanger autour de leur passion. Après avoir passés chacun de leur côté des années au centre de l’industrie de la micro-mobilité électrique, ils se découvrent une idée commune : développer une plateforme sur laquelle tous les moyens de transport pouvant répondre aux usages de la micro-mobilité urbaine et électrique seront référencés. Tous les deux ont connu les montagnes russes du financement à risque et de l’explosion de la demande. Ils semblent prêts à relever le défi.

Dans la même catégorie

Selon eux, un changement est en train de s’opérer dans les grandes villes du monde. Les urbains ne seraient plus seulement prêts à louer leur vélo électrique ou leur trottinette électrique, ils seraient prêts à l’acheter. Ils sont convaincus que le changement se trouve dans la propriété personnelle. Les citadins souhaitent désormais acquérir leur propre moyen de transport durable. Ils sont partis de ce constat et se sont aperçus qu’il n’y avait pas de moyen approprié pour rechercher, vérifier et acheter des vélos électriques ou des trottinettes électriques.

Objectif : répondre aux enjeux de la micro-mobilité

Hormis une recherche sur Google ou sur Amazon, difficile d’effectuer une recherche fiable pour trouver le vélo électrique qu’il vous faut. Ils ont donc décidé de lancer Ridepanda, une marketplace pour rechercher et acheter tous types de véhicules électriques. Les deux hommes précisent que leur projet a déjà levé des fonds auprès du General Catalyst et du Will Smith’s Dreamers Fund. Selon eux, Ridepanda est le meilleur moyen de remplir la mission de la micro-mobilité électrique et de mettre un maximum de vélos, trottinettes ou scooters électriques dans nos rues.

Les véhicules électriques sont parfaitement adaptés aux citadins qui parcourent en moyenne 8 kilomètres pour aller jusqu’à leur lieu de travail. Ridepanda a lancé fin septembre son premier site web. On observe qu’un gros travail a été effectué pour accompagner les utilisateurs qui recherchent un vélo ou une trottinette : un quizz les aide à trouver le bon produit. Un service d’assurance baptisé pandacare a également été lancé pour accompagner les cyclistes. Les utilisateurs peuvent choisir des cas d’usage pour trouver le bon vélo : « trajet domicile-travail », « aventure », « livraison ».

Point important sur lequel Ridepanda veut se différencier : pour qu’un produit soit distribué sur la plateforme, il doit répondre à certains critères et à certaines notations. Ridepanda évalue les véhicules en fonction de leurs performances, de leur sécurité et de leur durabilité. Pour le moment la société se concentre uniquement sur le marché américain et notamment dans des villes comme Chicago, Los Angeles, New York, Portland, San Francisco et Seattle.