L’agence spatiale allemande, aussi appelée DLR pour Deutsches Zentrum für Luft- und Raumfahrt, a dévoilé le 18 septembre un prototype de véhicule autonome du nom de U-Shift. Ce dernier a été conçu pour de multiples usages, dont la plupart se trouvent sur Terre.

U-Shift : un véhicule autonome multi-usages

U-Shift est un petit véhicule autonome dernière génération. Il a été pensé pour servir dans de multiples usages comme le transport de personnes, la distribution autonome des colis, ou même comme espace de vente itinérant. Le véhicule est modulable à souhait et par ailleurs très esthétique. U-Shift est conçu en deux morceaux : une base plate composée de 4 roues et d’un moteur électrique et d’une partie supérieure permettant d’asseoir des passagers ou de charger des colis. Cette partie est totalement vitrée et peut même se détacher de la base.

La modularité du véhicule permet à U-Shift de répondre aux besoins variés de la mobilité urbaine. L’idée de l’agence spatiale allemande avec ce véhicule est de proposer une alternative nouvelle répondant aux différents besoins des grandes métropoles, avec un un véhicule multi-usages. Les véhicules autonomes ne tarderont plus à devenir la nome dans nos rues. Selon Gartner, 745 000 véhicules de ce type circuleront dans nos rues en 2023. La livraison autonome commence elle aussi à se déployer massivement à travers le monde, Postmates a par exemple récemment obtenu un permis pour tester son robot de livraison autonome à San Francisco.

Un mix entre un robot de livraison autonome et un taxi autonome ?

Alors pourquoi ne pas proposer une solution qui permette de répondre à ces deux besoins ? Aux États-Unis, une initiative va justement dans le même sens que celle de l’agence spatiale allemande. Waymo et UPS se sont associés à Phœnix. Le constructeur de véhicules autonomes met à disposition ses voitures afin que UPS puisse assurer ses livraisons. Des dizaines de fourgonnettes Chrysler Pacifica autonomes transportent des colis dans la ville de Phœnix et ses alentours. D’après les informations dévoilées par Waymo, ces navettes autonomes feront le lien entre les magasins UPS et le centre de traitement du courrier à Tempe.

U-Shift pourrait donc très facilement répondre à ces deux besoins. En période de confinement on peut imaginer que la véhicule soit réorienté vers de la livraison de colis et de produits alimentaire à la demande. Précisons que ce prototype est fonctionnel, mais qu’il n’est pas totalement autonome. Comme l’explique l’agence spatiale allemande, il est plutôt télécommandé. Il est capable de fonctionner en continu pendant 24 heures. Une deuxième version est en cours de conception. Celle-ci sera totalement autonome et atteindra même une vitesse de 60 km/h.

Vous l’aurez compris, les usages principaux de ce véhicule se trouvent pour le moment sur Terre mais demain, l’objectif est évidemment de transporter ce véhicule dans l’espace pour permettre aux astronautes de se déplacer sur la Lune ou sur Mars. Les vaisseaux Starship de SpaceX pourraient par exemple emmener u-Shift au cours de leurs futurs voyages interstellaires.