À moins de 60 jours avant les élections américaines, Twitter met en place des mesures pour assurer la sécurité des comptes des élus et autres personnalités politiques, notamment en exigeant l’utilisation de mots de passe forts.

Les comptes dont la sécurité seront renforcés sont : les personnes du pouvoir exécutif, les membres du Congrès américain, les Gouverneurs et secrétaires d’État américain ainsi que les partis politiques et les candidats à l’élection présidentielle de novembre prochain. Les principaux organes de presse et les journalistes devront aussi renforcer leur sécurité, affirme Twitter.

En plus de la mise en place d’un mot de passe très puissant, Twitter demande dès lors aux élus et aux partis politiques à activer l’authentification à deux facteurs. L’entreprise a également déclaré qu’elle mettrait en place des niveaux supplémentaires de sécurité interne. Il y aura aussi des alertes en cas d’activité suspecte sur un compte, en plus du renforcement des défenses de connexion pour prévenir des piratages. De plus, une intervention accélérée pour les utilisateurs rencontrant des problèmes de sécurité sera mise en place.

« Nous prenons une mesure supplémentaire en mettant en place de manière proactive des mesures de sécurité pour un groupe désigné de comptes Twitter très consultés, liés aux élections, aux États-Unis. À partir d’aujourd’hui, ces comptes seront informés par une notification Twitter de certaines des mesures de sécurité initiales que nous allons exiger ou fortement recommander à l’avenir », a déclaré le réseau social.

Le mois dernier, l’entreprise a déclaré vouloir redoubler d’efforts sur la question de la désinformation et des interférences électorales. Plusieurs personnalités publiques dont Barack Obama, Joe Biden, Elon Musk et le milliardaire Bill Gates ont critiqué Twitter pour ne pas avoir fait assez dans la protection de leur compte qui ont été piraté. Un adolescent de 16 ans et un autre adolescent de 17 ans seraient à l’origine de ces piratages, après que ces derniers aient soudoyé un ou plusieurs employés de Twitter afin d’obtenir des données sécurisées.

À l’approche des élections américaines, le réseau social se doit d’être exemplaire afin d’éviter un piratage pouvant amplifier une campagne d’influence. Twitter, qui a un devoir d’exemplarité, table sur la mise en place d’un centre d’information afin de promouvoir les informations provenant de sources « réputées ».