Hi! Paris est le nouveau centre commun à HEC et l’Institut Polytechnique de Paris qui vise à mettre en lumière leur ambition : s’investir dans le domaine de l’intelligence artificielle et de la data science afin de devenir un leader mondial. Avec Hi! Paris, les deux écoles françaises comptent bien rivaliser avec le travail de la Chine et des États-Unis, dans le même domaine, et pour cela le centre pourra compter sur le soutient de plusieurs grandes entreprises, telles que L’Oréal, Total, Kering ou encore Capgemini.

Un centre interdisciplinaire de recherche et d’enseignement

Le 15 septembre, HEC et l’Institut Polytechnique de Paris ont annoncé la création de Hi! Paris, un centre interdisciplinaire de recherche et d’enseignement consacré à l’intelligence artificielle et aux sciences des données. Hi! Paris devrait rassembler pas moins de 300 chercheurs, issus entre autres des deux écoles fondatrices. Cela devrait permettre de rapidement doubler le nombre d’étudiants dans les promotions. Ils seront formés dans les domaines de l’IA et de la data science, ce qui à terme leur permettra d’intervenir dans de multiples domaines. Parmi ces derniers, l’énergie et l’environnement par exemple, mais aussi l’industrie du luxe, les télécoms, l’assurance, la finance ou encore la défense, ainsi que la sécurité.

Comme le rapporte l’Usine Digital, des professeurs du nouveau centre précisent que « grâce à une équipe d’enseignants chercheurs de rang mondial, Hi! Paris a pour ambition de mener des projets qui permettront d’exploiter tout le potentiel de l’IA en recrutant 30 nouveaux professeurs et 150 doctorants parmi les meilleurs du monde ». Et pour mener à bien ses projets, Hi! Paris pourra sans aucun doute compter sur le soutient des entreprises grâce à qui, le centre disposera d’un budget annuel de 50 millions d’euros.

La France, bientôt leader mondial en intelligence artificielle grâce à Hi! Paris ?

Pour Cédric O, le secrétaire d’État chargé du Numérique, « L’ambition du gouvernement français en IA est de concurrencer les États-Unis et la Chine » et Hi! Paris auraient les mêmes objectifs, ce qui pourrait permettre à terme de devenir un leader mondial dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Du côté de l’Institut Polytechnique et d’Eric Labaye, le président du conseil d’administration de l’école, Hi! Paris va contribuer au « développement d’une souveraineté numérique de la France et de l’Europe assurant la compétitivité de ses entreprises, l’efficacité de ses administrations et la qualité de vie de ses citoyens ». Voilà qui est plutôt prometteur pour l’ambition de notre pays, surtout lorsque l’on sait que 80% des entreprises pourraient recourir à l’intelligence artificielle d’ici 2022, reste encore à détrôner les deux leaders dans le domaine que sont les États-Unis et la Chine.