Depuis plusieurs années Facebook travaille sur Oculus for Business, une suite de logiciels de réalité virtuelle pour les entreprises, compatible avec les casques Oculus. Facebook a présenté sa version la plus aboutie qui sortira avec le nouveau casque Oculus Quest 2 : Infinite Office.

Le bureau manque pendant les journées de télétravail ? Les locaux en dur deviennent trop chers pour les entreprises ? Facebook a la solution : un bureau directement chez vous. L’entreprise de Mark Zuckerberg a présenté une nouvelle technologie de réalité virtuelle : Infinite Office. Une fois le casque sur la tête, l’utilisateur est transporté dans un bureau virtuel. Il peut personnaliser son espace, notamment en ajoutant de (faux) écrans.

L’avancée la plus notable d’Infinite Office est la saisie de texte. Dans les versions précédentes, elle était souvent laborieuse. C’est pourquoi Facebook s’est associé à Logitech pour concevoir un clavier doté d’un trackpad en dur compatible avec le casque Oculus Quest 2.

À Infinite Office s’intègre la technologie Office with Spatial qui permet aux utilisateurs d’organiser des réunions virtuelles. Toutefois, les premières versions s’axeront davantage sur une expérience individuelle que collective.

Avec le mode Passthrough, l’immersion est partielle et l’environnement réel apparaît en partie. L’expérience peut aussi se dérouler en immersion totale.

La version bêta d’Infinite Office sera lancée cet hiver et sera accessible sur l’Oculus Quest 2. L’entreprise a annoncé de nouvelles fonctionnalités à venir dans les prochains mois.

Des technologies facilitant le télétravail, fausse bonne idée ?

En prônant le télétravail, Infinite Office pourrait avoir des conséquences importantes sur la santé aussi bien mentale que physique.

La crise du SRAS-CoV-2 a été l’occasion pour de nombreux salariés de s’essayer au télétravail. Selon une étude réalisée par Malakoff Humanis, la pratique semble séduire : 73% des télétravailleurs se déclarent satisfaits. Cet engouement est néanmoins partiel et seul 43 % des néophytes de la pratique estiment que la crise a fait évoluer positivement leur appréciation du télétravail. S’ils sont 80% à estimer que le télétravail apporte plus de souplesse et de flexibilité, seulement 34% jugent que cette organisation bénéficie à leur efficacité. Des effets néfastes ont également été ressentis : 31% estiment que le télétravail a eu un impact négatif sur la santé psychologique et 27% estiment que ce mode de travail a eu des conséquences négatives sur leur santé physique.

Le déploiement d’Infinite Office en entreprise devra donc être mûrement réfléchi. En parallèle, le développement d’un réseau social virtuel “Horizon” par Facebook et sa branche Oculus fait craindre un monde de plus en plus digital dénué de réelles connexions humaines.