Le 8 septembre 2020, le Conseil National du Numérique (CNNum) a publié aux côtés d’Anthony Babkine, le co-fondateur de Diversidays, un avis baptisé « Faire du numérique un accélérateur de diversité ». Ce dernier regroupe 15 recommandations stratégique pour faire favoriser le numérique en France et le placer au cœur du plan de relance économique post Covid-19.

15 recommandations pour favoriser la diversité grâce au numérique

Le Conseil National du Numérique a été saisi entre autres par la ministre du travail et le secrétaire d’État chargé de la Transition Numérique et des Communications Électroniques, pour proposer des pistes de réflexion sur le développement du numérique. Notons tout de même au passage que la France se trouve à la 4e place du classement mondial du bien-être numérique. Après des dizaines d’auditions à travers la France pour comprendre les différents acteurs économiques de notre pays, le CNNum a pu faire émerger une liste de recommandations pour favoriser le numérique au sein de notre économie à travers trois grandes thématiques liées au plan de relance.

L’objectif de ce rapport est de garantir aux « profils issus de la diversité » une information claire sur les opportunités d’emplois dans le numérique et sur les modalités d’accès à la formation. Il est aussi de repenser et mesurer la politique de recrutement et d’implantation pour répondre au manque de diversité dans le numérique. Enfin le CNNum souhaite renforcer la politique de redynamisation des territoires grâce au numérique. Parmi les 15 recommandations faites, nous retrouvons les suivantes :

  • Sensibiliser les collégiens aux opportunités du numérique dans ke cadre de l’accompagnement à l’orientation prévu dès la 4ème.
  • Renforcer l’accès de l’ensemble des élèves à l’équipement numérique individuel.
  • Créer un indice afin de mesurer la politique de diversité de l’entreprise à tous les niveaux.
  • Inciter les grandes écoles du numérique à développer une politique d’ouverture sociale.
  • Créer un groupe de travail national de prospective des besoins en compétences numériques.

Le CNNum estime que le numérique représente un vivier d’opportunités pour les entreprises comme pour les talents

Bref, vous l’aurez compris le Conseil National du Numérique veut faire du numérique un moyen de favoriser l’inclusion sociale et la diversité au sein de nos entreprises. Le constat est le suivant : fin 2018, 80 000 emplois étaient non pourvus dans le domaine numérique. Les jeunes de 17 à 23 ans issus des zones rurales estiment à 42% ne pas être suffisamment informés pour s’orienter dans cette direction. Comme l’explique Anthony Babkine co-auteur du rapport :

« Des talents il en existe partout sur le territoire, il leur manque trois choses : de l’information sur ces métiers, de l’accompagnement et des passerelles pour accéder facilement à ces formations ».

Alors que 70 000 employés de la tech ont perdu leur job à cause de la crise du Covid-19, avec cet avis, le CNNum souhaite inciter le gouvernement à adopter une véritable politique de l’emploi numérique. L’idée est aussi de permettre aux entreprises de faire face à la pénurie de talents et de contribuer ainsi à la performance nationale. Comme le souligne Salwa Toko, Présidente du Conseil national du Numérique :

« La France est l’un des pays au monde, les plus innovants. C’est une force, que nous devons traduire en perspectives concrètes pour notre jeunesse : des formations, des emplois durables, un atout pour un monde qui ne cesse de se renouveler. Le numérique est depuis longtemps incontournable et nous avons un devoir d’aider chaque personne qui le souhaite, à s’en saisir ».