Le feuilleton de l’été continue. ByteDance, maison-mère de TikTok, a décidé qu‘elle ne vendrait pas (ni ne transférerait) l’algorithme de son réseau social à la société américaine qui réussira à mettre la main sur ses activités, relaye Bloomberg.

ByteDance ne cédera pas tout aux Américains

Impossible d’être passé à côté. Au début du mois d’août 2020, Donald Trump a pris la décision d’interdire TikTok aux États-Unis. Pour ByteDance, maison-mère du réseau social, une seule solution s’est alors présentée pour sauver sa peau : vendre les activités américaines de son application phare à une société originaire des États-Unis. Rapidement, Microsoft a montré son vif intérêt pour ce rachat, avant d’être mis en concurrence avec Oracle et Walmart dans la course à l’acquisition de TikTok. Pour compliquer encore davantage l’affaire, Donald Trump a signé un décret ne donnant que 90 jours à l’application chinoise pour choisir son acquéreur.

Seulement voilà, si ByteDance est belle et bien contrainte de vendre ses activités américaines, elle est aussi soumise à une nouvelle réglementation gouvernementale obligeant les entreprises basées en Chine à obtenir une licence de la part de Pékin avant réaliser des exportations ou des transactions technologiques… Ce qui affecte, sans surprise, la potentielle vente des algorithmes de TikTok.

Ainsi, et sûrement pour faciliter ses négociations dans la limite de temps imposée, l’entreprise aurait décidé de ne pas transférer, ni vendre le précieux algorithme de TikTok à la société qui réussira à remporter son application aux États-Unis. Une information qui n’a pas encore été confirmée par l’entreprise, mais qui est tenue du South China Morning Post par une source proche de l’affaire. Ainsi, l’équipe technologique américaine qui prendra la main sur TikTok serait libre de développer un tout nouvel algorithme.

Comment fonctionne l’algorithme de TikTok ?

Pour rappel, TikTok avait décidé, il y a quelques jours, de révéler le fonctionnement de son algorithme dans l’objectif de dissiper les mythes et les rumeurs concernant l’entreprise. Si, évidemment, les détails de la recette ont été gardés, tous les ingrédients ont été offerts aux yeux du grand public. Une base solide qui pourra très certainement servir à l’entreprise qui mettra la main sur les activités américaines de TikTok, pour mettre au point un algorithme similaire à celui développé par ByteDance.