Au début de la semaine, le gouvernement chinois a annoncé qu’une nouvelle réglementation entrait en vigueur. Celle-ci vise à empêcher les entreprises basées en Chine de réaliser des exportations ou des transactions technologiques sans avoir obtenu une licence de Pékin. Les algorithmes de TikTok sont concernés et cela pourrait tout changer pour les acquéreurs potentiels.

Sans ses algorithmes, TikTok n’a plus du tout la même valeur

Pour les prétendants au rachat de TikTok, la nouvelle réglementation du gouvernement chinois change beaucoup de choses dans cette acquisition. L’alliance Microsoft-Walmart et Oracle, les deux entités prêtes à investir entre 20 et 30 milliards de dollars chez TikTok, se posent un peu plus de questions désormais. Selon le Wall Street Journal, les algorithmes du réseau social seraient concernés par cette loi. Vous savez certainement que ces fameux algorithmes, qui déterminent quelles vidéos les internautes vont voir, sont considérés comme la sauce secrète de TikTok.

Toutes les technologies liées à l’intelligence artificielle sont concernées par la réglementation de Pékin. Les potentiels acquéreurs tentent de déterminer si cela signifie que les algorithmes doivent être approuvés par le gouvernement chinois pour être transférés et, dans l’affirmative, si Pékin approuverait. Il ne faut pas se voiler la face : cette question réduit les chances de conclure un accord rapidement, malgré le délai de 90 jours imposé par Trump. On peut imaginer que c’était l’objectif recherché par le gouvernement chinois qui aimerait garder la main sur son poulain.

ByteDance, société mère de TikTok a évidemment déclaré qu’elle se plierait aux directives de Pékin. Une source interrogée par le Wall Street Journal a comparé TikTok sans ses algorithmes à une voiture de luxe avec un mauvais moteur. Il semble totalement improbable que Walmart-Microsoft ou Oracle n’acceptent un accord sans les algorithmes. Considérer ce réseau social comme une simple nouveauté, une application vidéo pour les enfants, serait passer à côté de son potentiel beaucoup plus important.

Pékin tente de faire capoter la vente du réseau social

Alors oui, Walmart-Microsoft comme Oracle pourraient développer de nouveaux algorithmes. Mais vous l’aurez compris, ils sont différents de ceux créés par Facebook, Instagram ou les autres réseaux sociaux qui nous sont familiers. La clé du succès de TikTok réside justement dans ses algorithmes. C’est probablement l’un des éléments qui a le plus de valeur dans cette vente.

Certains experts chinois ont décrit la demande de l’administration Trump comme une tentative du gouvernement américain de s’approprier la technologie chinoise dans le cadre d’une vente forcée. Il semble logique que Pékin tente de protéger ses technologies. Selon Eugene Wei, un investisseur basé à San Francisco :

« Le succès de TikTok est le résultat direct de la maîtrise de l’intelligence artificielle par ByteDance. En utilisant un processus connu sous le nom de deep learning, ByteDance a formé ses algorithmes pour fournir un contenu hautement personnalisé. C’est une petite révolution dans le monde des réseaux sociaux ».

Si vous n’avez jamais utilisé TikTok, l’algorithme propose à ses utilisateurs de nouvelles vidéos une par une, mesure la façon dont ils interagissent avec les vidéos, puis injecte ces données dans l’algorithme. Chaque nouvelle vidéo proposée à l’utilisateur sera encore plus adaptée que la précédente.