Ça semble complètement fou, et pourtant c’est bien la réalité. Si le terme de « batteries éternelles » nous fait aujourd’hui rêver et semble improbable, il semblerait qu’une startup californienne ait trouvé la recette miracle. NDB a accordé une interview au site New Atlas. Neel Naicker, porte-parole de NDB, affirme avoir la solution pour créer une batterie grâce aux diamants radioactifs et dont la durée de vie théorique pourrait aller jusqu’à 28 000 ans.

La révolution des diamants radioactifs

Les travaux de NDB sont très sérieux. La startup californienne ambitionne de commercialiser une batterie nouvelle génération composée de diamants radioactifs à la durée de vie quasi illimitée. Les diamants en question sont fabriqués à partir de déchets nucléaires, et c’est là toute la différence. Le cœur de la batterie est un petit morceau de diamant radioactif. Ce nanodiamant est issu de barres de combustible usagées des réacteurs modérés au graphite. il faut savoir que dans le graphite, il y a du carbone 14, un isotope dont la demi-vie est d’environ 5 730 ans.

Les mots de Neel Naicker, porte parole de la start-up NDB et pas peu fier de la technologie sur laquelle son entreprise travaille :

« Imaginez un monde où vous n’auriez plus à recharger votre téléphone pour la journée. Imaginez maintenant que ce soit pour la semaine, pour le mois… Et pendant des décennies ? C’est ce que nous pouvons faire avec notre technologie ».

Nous savions déjà depuis quelques années que le diamant est capable de convertir les déchets nucléaires en batteries propres. En 2016 déjà, des scientifiques mettaient au point une méthode pour transformer les déchets radioactifs en batterie. Les radiations sont bloquées, évidemment. À l’époque, un isotope de carbone était déjà à l’étude. Le carbone est très présent dans les blocs de graphite des centrales nucléaires. Les chercheurs pensaient déjà qu’une telle technologie pourrait permettre aux batteries d’avoir une longévité sans précédent grâce au rayonnement radioactif.

Des batteries qui s’auto-rechargent pendant 28 000 ans

Connaissez-vous le secret des batteries aux diamants ? Elles s’auto-rechargent. La question d’une fuite radioactive a évidemment été traitée par les scientifiques de NDB. Une couche de carbone 12 enrobe le cœur du diamant radioactif pour absorber les rayonnements. Selon le PDG de l’entreprise, Nima Golsharifi : « la batterie n’émet pas plus de radioactivité que le corps humain ». Il faut surtout retenir que cette batterie offre une densité énergétique 57.000 fois supérieure aux batteries lithium-ion classiques, comme celles développées par Tesla par exemple.

Compétitive en terme de prix et avec une durée de vie de 28 000 ans, cette nouvelle génération de batteries pourrait clairement révolutionner le monde. Plus besoin de charger votre smartphone, des voitures électriques à l’autonomie quasi-illimitée, une alimentation électrique des satellites… Le potentiel d’une telle technologie est gigantesque et a évidemment obligé NDB a déposer de nombreux brevets pour protéger sa trouvaille.