C’est un nouveau record vertigineux que vient de battre Dota 2, rapporte The Verge. Chaque année, ce jeu vidéo développé par Valve a droit à son tournoi eSport baptisé « The International » et considéré comme l’un des plus lucratifs du monde, et pour cause… La dotation de la prochaine édition s’élève déjà à plus de 34,4 millions de dollars, et ce n’est pas fini…

Dota 2 signe un nouveau record de dotation

Lors de l’édition précédente, le tournoi « The International » de Dota 2 avait rassemblé une cagnotte de 34,3 millions de dollars ; un record dans le domaine du eSport, mais qui est d’ores et déjà battu par la dotation qui sera mise en jeu lors de la prochaine édition de la compétition puisque celle-ci atteint d’ores et déjà les 34,4 millions de dollars… Et c’est loin d’être terminé ! En effet, la cagnotte est ouverte jusqu’au 19 septembre prochain et devrait, selon les prévisions, atteindre les 35 millions de dollars très prochainement.

Pour rappel, les dotations mises en jeu durant le tournoi « The International » sont alimentées de deux façons distinctes et qui se complètent : d’abord, c’est Valve qui fournit une somme de départ, comprise entre 1 million et 3 millions de dollars selon les années. Ensuite, la cagnotte continue de grimper en prenant 25% de la somme des achats in-app effectués dans Dota 2. C’est grâce à ce système finement rodé que les dotations mises en jeu lors de ce tournoi sont si importantes.

Dans la même catégorie

Comme nous l’avons précédemment souligné, l’édition 2019 a rassemblé de cette façon 34,3 millions de dollars ; l’équipe gagnante a raflé la somme de 15 millions de dollars (3 millions par joueur) et le reste de la cagnotte a été divisé entre le reste des participants, selon leur classement final.

La Covid-19 porte un grand coup à l’eSport

En raison de la crise sanitaire de Covid-19, l’édition 2020 du tournoi « The International » de Dota 2 a été reporté, mais demeure maintenu. Aucune date précise n’a pour l’instant été communiquée.

Ce n’est évidemment pas la seule conséquence du coronavirus sur l’eSport ; alors qu’il était prévu que le secteur engendre plus d’1 milliard de dollars cette année, ça ne sera finalement sûrement pas le cas. Pourtant, les audiences augmentent, et Twitch a même enregistré un record avec 1,1 milliard d’heures visionnées au mois de mars, mais malheureusement, les annonceurs ne suivent pas et les compétitions sont reportées ou annulées. Alors, malgré une forte demande, les revenus sont inévitablement à la baisse.