Derrière ce changement de nom anecdotique, se cache un véritable changement stratégique chez Facebook. Auparavant baptisé Oculus Research, le département de réalité augmentée et virtuelle s’appellera désormais le Facebook Reality Labs. Une décision qui prouve que Facebook décide bien de s’éloigner de la marque Oculus.

Avec le Facebook Reality Labs Facebook opère un changement stratégique

Dans ce nouveau département, les chercheurs en réalité augmentée et virtuelle vont collaborer et continuer de travailler sur leurs produits phares, à savoir : Oculus, Spark et Portal. De ce côté là rien ne change. Pour être tout à fait précis, le Reality Labs existait déjà depuis quelques mois, son nom officiel sera désormais le FRL Research. Ce n’est pas tout : Facebook décide également de renommer sa conférence annuelle sur la réalité virtuelle baptisée Oculus Connect, en Facebook Connect. L’édition 2020 se déroulera virtuellement le 16 septembre.

La marque Oculus est, au même titre qu’Instagram ou WhatsApp, une acquisition faite par Facebook. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’Oculus a eu une existence largement différente de ces deux acquisitions qui ont totalement révolutionné Facebook, contrairement à la marque de réalité virtuelle. Le dernier co-fondateur d’Oculus a par ailleurs quitté Facebook en août 2019.

Un moyen évident de diluer la marque Oculus

Le département sur la réalité augmentée et virtuelle est dirigée par Andrew Bosworth, un cadre de Facebook présent dans l’entreprise depuis de nombreuses années et un véritable confident, très proche de Mark Zuckerberg. Ce changement de nom est donc une indication certaine sur les ambitions de Facebook en matière de produits de réalité augmentée et virtuelle.

Au-delà des simples casques ou lunettes de réalité augmentée, nous savons par exemple que Facebook travaille sur une interface cerveau-machine, qui avance à grand pas. Facebook s’est également associé à Luxottica pour créer des lunettes de réalité augmentée le plus rapidement possible. Ce nouveau nom, Facebook Reality Labs, est donc plutôt cohérent avec les ambitions de Facebook. Développer des produits expérimentaux qui ne contribuent pas forcément aux recettes du groupe mais qui servent à faire avancer le groupe sur des sujets futuristes.

Oculus reste la marque des casques de réalité virtuelle. De ce côté là rien ne change. En revanche ce changement est un moyen pour Facebook de retirer Oculus de la lumière pour avancer avec son propre studio, sous un nouveau nom, qui ne reflète plus du tout l’acquisition du géant américain. Ce changement va probablement contrarier les utilisateurs d’Oculus de la première heure.