Les géants du commerce électronique chinois ne s’attendaient pas à cela. Malgré la levée des mesures de confinement, le e-commerce continue de battre des records en Chine. Il ne s’agit plus d’un moyen de substitution pour faire ses courses, mais plutôt d’une nouvelle norme. Il semblerait que les chinois se soient habitués à cette nouvelle manière de consommer.

Le e-commerce s’envole en Chine

La deuxième plus grande économie du monde vient d’annoncer des chiffres solides pour le deuxième trimestre de suite en raison de l’assouplissement des mesures de confinement. Les consommateurs chinois, qui pendant plusieurs mois ont dû se contenter d’Internet pour réaliser leurs achats, se sont habitués à un nouveau mode de consommation. Le e-commerce continue de s’accélérer et le passage de l’achat physique à l’achat en ligne, devient une habitude pour les consommateurs.

Certains secteurs bénéficient plus que d’autres de cette tendance de fond. Bien que déjà très implantée en Chine depuis quelques années, notamment avec le fort développement de Meituan, la livraison de nourriture a connu une hausse de plus de 65%. De plus en plus de chinois se sont faits livrer des repas à domicile malgré la fin du confinement. Meituan a justement déclaré que le nombre de nouveaux vendeurs sur sa plateforme a augmenté de plus de 110% par rapport à l’année dernière au deuxième trimestre. L’entreprise a déclaré dans un communiqué de presse que :

« La pandémie a accéléré l’inscription en ligne des restaurants. Le nombre de commerçants sur notre plateforme a donc augmenté pendant la période de confinement et continue toujours aujourd’hui d’augmenter ».

La levée du confinement n’y change rien

Parallèlement à ce changement de fond dans les modes de consommation en Chine, Alibaba fait état d’une augmentation de ses revenus qui atteignent 18,8 milliards d’euros pour le trimestre d’avril à juin, soit une hausse de 34% par rapport à l’année dernière sur la même période. Cette augmentation est due en partie à la forte croissance du service de livraison de repas d’Alibaba, Ele.me. L’entreprise précise que :

« La croissance de la valeur brute des marchandises livrées par Ele.me est devenue positive en avril et s’est améliorée au cours du trimestre grâce à la levée des mesures de confinement de la pandémie en Chine ».

En France le e-commerce a également explosé depuis le début du confinement. En Chine toujours, JD.com, le concurrent direct d’Alibaba, a explosé tous les records : une hausse de plus de 2 500% de ses revenus par rapport à l’année précédente… C’est du jamais vu. Richard Liu, PDG de l’entreprise chinoise explique que :

« Depuis la pandémie de COVID-19, JD.com a résolument mis à profit sa chaîne d’approvisionnement et ses capacités technologiques pour contribuer à la société et assurer un approvisionnement régulier et une livraison ininterrompue des produits de première nécessité aux consommateurs ».