C’est officiel. À compter du mois d’octobre 2020, les nouveaux utilisateurs des casques VR Oculus devront obligatoirement disposer d’un compte Facebook pour pouvoir profiter de leurs diverses fonctionnalités, indique la firme dans un communiqué. Les utilisateurs ayant déjà acheté leur casque avant cette date, auront un petit sursis puisqu’ils pourront continuer d’utiliser leur compte Oculus jusqu’en janvier 2023.

Facebook ne laisse pas beaucoup de choix aux utilisateurs Oculus

C’est une nouvelle qui risque de susciter de nombreuses réactions négatives. Dès le mois d’octobre de cette année, « toutes les personnes utilisant un appareil Oculus pour la première fois devront se connecter avec un compte Facebook« , explique la firme. Pour les personnes utilisant les produits de la marque avant cette date, la situation est quelque peu différente : « Si vous êtes un utilisateur ayant déjà un compte Oculus, vous aurez l’option de me vous connecter avec Facebook et de fusionner vos comptes Oculus et Facebook« .

Dans le cas où vous refusez de fusionner votre compte Oculus à votre compte Facebook, alors vous pourrez encore utiliser votre appareil jusqu’en janvier 2023. Une fois cette date passée, votre casque fonctionnera toujours sur le plan technique, mais vous ne serez alors plus en mesure d’utiliser ses pleines fonctionnalités puisque celles-ci nécessiteront obligatoirement une connexion à un compte Facebook pour pouvoir fonctionner.

Pour rappel, en décembre 2019, le réseau social de Mark Zuckerberg tentait déjà de s’accaparer les données des utilisateurs de casques Oculus en leur offrant des nouvelles fonctionnalités disponibles uniquement par le biais de leur compte Facebook.

Sur Twitter, la colère grogne

À l’annonce de cette nouveauté, les utilisateurs d’appareils Oculus n’ont pas tardé à faire entendre leur mécontentement. Des personnes ayant l’envie de s’acheter un casque VR de la marque disent désormais vouloir renoncer à leur projet, quand d’autres expriment déjà leur souhait de revendre leur appareil.

Certains encore, soulignent la promesse qui avait été faite par Palmer Luckey, le fondateur d’Oculus, lors de l’acquisition de son entreprise par Facebook en 2014 pour 2 milliards de dollars. L’homme avait alors annoncé que jamais les utilisateurs de casques de la marque ne seraient obligés de passer par Facebook pour continuer d’utiliser leurs produits… Visiblement, c’est une promesse qui est tombée à l’eau depuis.