Netflix le sait bien : malgré un catalogue bien rempli, ses utilisateurs sont souvent en manque d’inspiration pour démarrer une nouvelle série ou pour choisir un film. Alors, pour les aider et leur faciliter la tâche, le service de streaming américain teste actuellement une solution : un bouton « Lecture aléatoire ».

Le bouton « Lecture aléatoire » de Netflix, l’arme absolue contre l’indécision ?

Évidemment, Netflix, qui a gagné plus de 10 millions d’abonnés au second trimestre 2020, ne laisse rien au hasard. Si ce bouton est bien appelé « lecture aléatoire », les contenus qui vous seront proposés à travers cette fonctionnalité le sont en réalité un peu moins. En effet, celle-ci se base essentiellement sur votre historique de visionnage. Interrogé par TechCrunch, un porte-parole de Netflix confirme que bien que l’idée derrière cette fonctionnalité est d’aider les utilisateurs à trouver rapidement et facilement des contenus qui sont adaptés à leurs goûts.

Dans la même catégorie

Ainsi, lorsque vous activerez la lecture aléatoire, vous pourrez tomber sur une série ou un film que vous aviez déjà entamé mais que vous n’aviez jamais terminé, sur une oeuvre que vous aviez préalablement sauvegardé dans votre liste de lecture, ou encore sur des contenus similaires à ceux que vous avez déjà visionné par le passé. Et c’est tant mieux : en s’appuyant sur vos préférences, Netflix s’assure de vous proposer des contenus aussi personnalisés et pertinents que possibles, et ainsi vous trouver des oeuvres qui auront de grandes chances de vous plaire.

Une fonctionnalité rappelant le traditionnel zapping

Actuellement en phase de test, cette fonctionnalité se présente sous la forme d’un bouton placé en dessous des images de profil des utilisateurs et semble être seulement apparue pour l’heure sur les applications TV de Netflix. Plutôt logique, finalement : le bouton « Lecture aléatoire », qui se place en dessous des images de profil des utilisateurs, ressemble fortement au descendant du zapping traditionnel que l’on peut faire entre les différentes chaînes de télévision. Comme quoi, finalement, on retombera toujours d’une façon ou d’une autre dans nos vieux travers.