Tencent continue de mener sa stratégie pour étendre son empire gaming. Le géant chinois vient d’entrer au capital de Voodoo, pépite française spécialisée dans les jeux vidéo mobiles, pour une valorisation de 1,2 milliard d’euros (1,4 milliard de dollars), rapporte TechCrunch. Cocorico, la startup originaire de l’hexagone devient ainsi une nouvelle licorne française.

Voodoo, le spécialiste français du casual gaming

Voodoo est une startup française à l’origine d’une série de « casual games » (c’est-à-dire des jeux mobiles accessibles à tous, n’importe où, n’importe quand, et dont les concepts sont relativement simples) hyper populaires. Parmi les plus connus, on compte par exemple Helix Jump, Crowd City, Hole.io,  Papier.io ou encore Fire Balls 3D.

Relativement discrète, elle a pourtant connu ces dernières années une véritable explosion avec notamment une croissance spectaculaire de 357% entre 2017 et 2018une levée de fonds de 200 millions de dollars auprès de Goldman Sachs en 2018 et plus de 3,7 milliards de téléchargements revendiqués. Et aujourd’hui, grâce à Tencent, elle devient la huitième licorne française après Deezer, Doctolib, Kyriba, Veepee, Blablacar, Ivalua, et OVH.

Tencent devient un actionnaire minoritaire

Tencent n’est pas passé à côté du succès de Voodoo, bien au contraire. Le géant chinois est devenu un actionnaire minoritaire de la startup française (pour un montant gardé secret), la valorisant désormais ainsi à 1,4 milliard de dollars (1,2 millions d’euros).

Pour Tencent, Voodoo représente évidemment une belle opportunité. Non seulement les jeux développés par la startup française correspondent parfaitement à sa super-application WeChat, mais la jeune pousse permet également au géant chinois de continuer d’étendre son empire dans le domaine du gaming.

Pour rappel, Tencent possède les studios Riot Games (League of Legends) et Supercell (Clash of Clans), et détient également 40% du capital d’Epic Games (Fortnite), 9% de Frontier Developments5% d’Activision Blizzard, 5% de Paradox Interactive ou encore 5% d’Ubisoft. Plus récemment, le géant chinois annoncé l’ouverture d’un tout nouveau studio de jeux vidéo en bordure de Los Angeles et serait en pourparlers pour créer un géant du streaming de jeux vidéo valorisé à 10 milliards de dollars.

Côté Voodoo, cette nouvelle entrée à son capital lui permet de voir les portes du marché asiatique s’ouvrir en grand. Dans un communiqué officiel, Alexandre Yazdi, PDG et co-fondateur de la startup, explique ainsi :

« Nous sommes ravis d’accueillir Tencent, une société que nous admirons pour ses jeux et ses applications mobiles grand public de premier plan. Nous sommes impatients de développer ensemble de nouveaux produits pour le marché asiatique et de publier des jeux créés par les nombreux studios de jeux talentueux de la région. »