Mozilla et Google viennent de prolonger leur accord commercial, permettant ainsi de faire de Google le moteur de recherche par défaut sur le navigateur Firefox jusqu’en 2023. Selon ZDNet, cet accord, qui devait initialement se terminer en 2020, devrait rapporter entre 400 et 450 millions de dollars par an à Mozilla. À l’heure actuelle, les deux entreprises n’ont pas encore communiqué sur la nouvelle. Il est prévu que l’annonce officielle soit faite cet automne.

Mozilla traverse une crise sans précédent

Cette nouvelle arrive à un moment difficile de l’histoire de Mozilla. En janvier 2020, l’entreprise licenciait 70 employés. Il y a quelques jours, ce sont 250 autres employés qui ont été démis de leurs fonctions. Pour cause, l’entreprise peine à se remettre sur les rails en raison d’un modèle économique bancal qui repose essentiellement sur les redevances versées par Google, Baidu ou Yandex. Un peu de publicité et des formules d’abonnements complètent les revenus de la firme, mais c’est loin d’être suffisant.

Notons également qu’au cours de la dernière décennie, la part de Firefox sur le marché des navigateurs a considérablement diminué. La firme a également cherché à sortir des produits lui permettant de sortir la tête de l’eau, comme un téléphone et un système d’exploitation Firefox, mais finalement ces projets n’ont jamais vu le jour.

S’il est donc primordial pour l’entreprise de diversifier ses activités pour espérer pouvoir survivre, l’heure est encore à la dépendance. En effet, celle-ci a renouvelé son partenariat avec Google, permettant de faire de celui-ci le moteur de recherche par défaut sur le navigateur Firefox.

Google continue son partenariat sur Firefox

Un partenariat commercial en place depuis plusieurs années déjà, et qui devait initialement prendre fin en 2020. Finalement, les deux firmes se sont entendues pour le renouveler et l’étendre jusqu’en 2023, au moins. Une bonne nouvelle pour Mozilla qui s’assure ainsi d’importants revenus sur les prochaines années à venir. De fait, selon les estimations, ce partenariat devrait lui rapporter entre 400 et 450 millions de dollars par an. Une source de revenus non-négligeable, surtout à l’heure du Covid-19.

Interrogé par TheVerge, Justin O’Kelly, porte-parole de Mozilla, a confirmé le renouvellement de cet accord : « Le partenariat entre Mozilla et Google est toujours en cours, Google étant le fournisseur de recherche par défaut dans le navigateur Firefox dans de nombreux endroits du monde. Nous avons récemment étendu notre partenariat, et notre relation ne change pas ». De son côté, Google a refusé de commenter l’information qui devrait être officiellement annoncée dès cet automne.