Facebook veut mettre l’accent sur son service de paiement mobile, Facebook Pay. L’entreprise décide de se structurer un peu plus pour améliorer son service et faire en sorte que plus d’internautes se servent de ce nouveau moyen de paiement. L’entreprise annonce donc la création de Facebook Financial, un service qui doit chapeauter tous les projets liés au paiement.

Lancement du nouveau service Facebook Financial

C’est David Marcus qui prend les rênes de ce nouveau service. Lui qui dirigeait il y a encore quelques mois le développement de la Libra (Novi depuis quelques semaines), la cryptomonnaie de Facebook, est désormais à la tête de Facebook Financial. David Marcus a également dirigé le développement de Messenger. Cela fait de lui l’homme de la situation quand on sait que l’objectif de Facebook est de faire en sorte que toutes ses messageries fusionnent vers une même dorsale.

En effet, la société cherche à faire fonctionner ses applications les plus populaires, à savoir Facebook, Messenger, Instagram et WhatsApp, sur une seule et même messagerie. Facebook Pay aura un rôle très important à jouer si cette fusion a lieu un jour. Ce service de paiement en ligne vous permet d’envoyer de l’argent à vos amis ou à votre famille ou d’acheter des produits sur les plateformes du groupe Facebook.

Le paiement numérique, une véritable durable ?

Si aux États-Unis ce service est déjà disponible sur Facebook, Messenger et Instagram, dans le reste du monde ce ne pas le cas. Facebook Pay est encore limité à l’application principale de Facebook. Avec la création de Facebook Financial, Facebook veut accélérer le développer de son service de paiement pour mettre en place sa stratégie au niveau mondial.

Rappelons que l’objectif de l’entreprise est d’éviter que ses utilisateurs quittent les applications du groupe pour utiliser Apple Pay, Google Pay, Venmo, PayPal, Zelle ou d’autres plateformes de monnaie numérique. Selon Mark Zuckerberg :

« Les paiements se développent sur Messenger et sur WhatsApp, et comme nous sommes en mesure de les déployer sur plus d’applications, je pense que cela ne fera que croître comme une nouvelle tendance ».

Notons que le développement de Novi (ancinemment Libra) sera également placé sous l’égide de Facebook Financial.