Alors que Sony va lancer sa PS5 en fin d’année, l’heure est au bilan pour la PS4. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la quatrième génération de console de salon du constructeur japonais a connu un véritable succès : au total, ce sont 112,3 millions d’unités qui ont été vendues à travers le monde. Sans véritable surprise, on apprend dans le même temps que le confinement dû au Covid-19 a été profitable à la PS4.

Le Covid-19 a été profitable au secteur du gaming

Si de nombreux secteurs ont souffert de la pandémie mondiale de Covid-19, ce n’est pas le cas du gaming, bien au contraire. On en avait déjà eu la preuve avec le rapport de Sensor Tower dévoilant que le jeu sur mobile avait enregistré 19 milliards de dollars de chiffre d’affaires au second trimestre 2020. Aujourd’hui, Sony confirme cette tendance en dévoilant que ses ventes de jeux de PS4 ont quasiment doublé durant le confinement : 91 millions d’entre eux ont été vendus au cours de la période de trois mois précédent le 30 juin 2020. C’est une augmentation de 83% par rapport aux 49,8 millions de ventes enregistrées au cours du même trimestre l’année dernière. Plus dans le détail, les jeux exclusifs à la console de Sony se sont vendus à 18,5 millions d’exemplaires. Là encore, c’est une belle performance en comparaison du second trimestre 2019 qui en avait enregistré 11,7 millions.

Il est également à noter que 74% des jeux ont été achetés sous forme digitale, ce qui n’est pas réellement étonnant étant donné le contexte du confinement. Aussi, le service d’abonnement PS Plus compte désormais 44,9 millions de membres, contre 41,5 millions à la fin du premier trimestre 2020.

La PS4 est morte, vive la PS5

Alors que la vente de jeux a connu un véritable essor, on constate un léger ralentissement sur les ventes de pS4. Au cours de ce second trimestre 2020, Sony en a vendu 1,9 million : c’est certes une augmentation par rapport au premier trimestre (1,4 million d’unités vendues), mais c’est nettement moins que les ventes réalisées l’année dernière à la même période (3,2 millions). Pourtant, il n’y a pas de quoi s’alarmer. Ce ralentissement s’explique facilement par la sortie imminente de la PS5, qui est prévue pour la fin de l’année.

Finalement, Sony dévoile que ce sont 112,3 millions de PS4 qui ont été vendues dans le monde depuis son lancement. Un véritable succès puisqu’à titre de comparaison, la Xbox One se situerait aux alentours de 48,3 millions d’exemplaires vendus.