C’est officiel : Apple a confirmé avoir racheté la startup Mobeewave pour 100 millions de dollars, rapporte Bloomberg. Cette entreprise a mis au point une technologie qui permet aux acheteurs de poser leur carte de crédit sur un smartphone pour effectuer un paiement. En d’autres termes, les iPhones pourront sûrement bientôt servir de TPE.

Des iPhones en guise de TPE ?

Mobeewave est une entreprise originaire de Montréal qui dispose d’une technologie permettant aux acheteurs de poser leur carte de crédit sur un smartphone pour effectuer un paiement et ne nécessitant qu’une puce NFC pour fonctionner. Aucun matériel supplémentaire n’est nécessaire, même pas un lecteur de cartes.

Ça tombe bien : depuis l’iPhone 6 qui a été lancé en 2014, tous les smartphones d’Apple intègrent justement des puces NFC. Pour simplifier : Si Apple Pay permet déjà aux utilisateurs de payer leurs achats avec leur iPhone, l’intégration de cette technologie créée par Mobeewave pourrait permettre à n’importe quel iPhone d’accepter des paiements.

Apple rachète Mobeewave pour 100 millions de dollars

C’est sûrement pour parvenir à cet objectif qu’Apple, qui a enregistré une hausse de 11% de son chiffre d’affaires au troisième trimestre, a donc racheté la startup pour 100 millions de dollars. Une information qui n’a pas encore été confirmée par la firme de Cupertino, qui préfère garder secret les projets réservés à cette nouvelle acquisition : « Apple achète de temps en temps de petites entreprises technologiques et nous ne discutons généralement pas de nos objectifs ou de nos projets », rapporte un porte-parole d’Apple.

Ce que l’on sait en revanche, c’est que l’entreprise à la pomme a décidé de conserver l’équipe originale de Mobeewave. Une dizaine d’employés continueront donc d’avancer sur les projets de la startup depuis Montréal, mais sous les ordres d’Apple.

Notons que l’année dernière, Samsung avait collaboré avec Mobeewave pour permettre à ses smartphones d’utiliser cette technologie. Aussi, la division « Venture » du constructeur coréen est justement un investisseur de la startup qui a levé plus de 20 millions de dollars.