L’écrivaine et philanthrope MacKenzie Scott, qui est également l’ex-femme de Jeff Bezos, PDG d’Amazon, a annoncé avoir fait don de près de 1,7 milliard de dollars de sa fortune personnelle au cours de cette dernière année. Les oeuvres caritatives et les associations choisies visent l’équité raciale, les causes LGBTQI+, la lutte contre le réchauffement climatique ou encore l’amélioration de la santé publique.

MacKenzie Scott fait honneur à ses promesses

C’est dans un article publié sur Medium que MacKenzie Scott a révélé l’étendue de ses généreuses donations. Elle explique dans un premier temps : « L’année dernière, je me suis engagée à rendre la majorité de ma richesse à la société qui a contribué à la générer, à le faire de façon réfléchie, à le faire rapidement et à continuer de le faire jusqu’à ce que le coffre soit vide. Il ne fait aucun doute dans mon esprit que la richesse personnelle de chacun est le produit d’un effort collectif« .

De fait, en mai 2019, l’écrivaine s’était engagée à reverser la moitié de sa fortune à des œuvres de bienfaisance en signant « The Giving Pledge« , la promesse de dons lancée par Warren Buffett, Bill et Melinda Gates en 2010. Chose promise, chose due. En l’espace d’un an, c’est près d’1,7 milliard de dollars qui ont été reversé à 116 organisations différentes.

Dans le détail de ses versements, MacKenzie Scott, qui aurait revendu 400 millions de dollars d’actions Amazon en janvier dernier, dévoile la réparation de ses dons, voici quelques exemples : 586 millions de dollars à des oeuvres caritatives luttant pour l’équité raciale, 125 millions de dollars pour lutter contre le changement climatique, 46 millions de dollars pour soutenir les associations LGBTQI+,  ou encore 128,3 millions de dollars dans le domaine de la santé publique. Pour choisir les organisations à qui profiteraient ces dons, MacKenzie Scott n’a pas laissé les choses au hasard. Elle explique :

« L’automne dernier, j’ai demandé à une équipe de conseillers à but non-lucratif composée de représentants clé de groupes historiquement marginalisés en raison de leur race, de leur sexe et de leur identité sexuelle de m’aider à trouver et à évaluer les organisations ayant un impact majeur sur diverses causes. Sur cette liste, 91% des organisations d’équité raciale sont dirigées par des leaders de couleur, 100% des organisations d’équité LGBTQ+ sont dirigées par des leaders LGBTQ+, et 83% des organisations d’équité de genre sont dirigées par des femmes, apportant une expérience vécue aux solutions pour des systèmes sociaux déséquilibrés ».

Et Jeff Bezos dans tout ça ?

De son côté, Jeff Bezos, qui possède une fortune personnelle estimée à plus de 180 milliards de dollars, est le seul parmi les cinq personnes les plus riches des États-Unis à ne pas avoir signé The Giving Pledge. Cependant, en 2018, il a promis de reverser 2 milliards de dollars pour aider les sans-abris et a créé le Bezos Day One Fund en faveur de l’éducation. Aussi, le PDG d’Amazon s’est engagé à reverser 10 milliards de dollars chaque année pour lutter contre le changement climatique à travers le Bezos Earth Fund, un fonds créé en février 2020.