Vous l’aurez probablement remarqué, les combinaisons spatiales des deux astronautes qui se sont envolés dans la capsule Crew Dragon en mai dernier sont différentes de celles que nous avions l’habitude de voir. Elles ont été conçues en interne par SpaceX pour correspondre, autant sur le plan esthétique que fonctionnel, à l’expérience vécue au sein du vaisseau spatial qui transporte des astronautes vers l’ISS.

Une conception 100% maison

C’est la toute première fois que SpaceX en dit un peu plus sur ses combinaisons spatiales d’un nouveau genre. Avec leur aspect futuriste, on aurait pu croire que ce n’était qu’une question de design. Il semblerait que ce ne soit pas le cas. Alors que la NASA fait généralement appel à des entreprises externes pour concevoir ses combinaisons spatiales, SpaceX a décidé comme à son habitude, de tout faire directement en interne.

Les astronautes Doug Hurley et Bob Behnken se tiennent devant le site de lancement dans une combinaison spatiale signée SpaceX.

Les astronautes Doug Hurley et Bob Behnken se tiennent devant le site de lancement dans une combinaison spatiale signée SpaceX © NASA/Kim Shiflett

Chris Trigg est la personne responsable des combinaisons spatiales et de l’équipement des équipages chez SpaceX. Maria Sundeen a également travaillé sur la conception des combinaisons spatiales. Ces deux employés de l’entreprise prennent la parole dans la vidéo que vous verrez ci-dessous pour présenter le concept, le processus de conception et la manière dont elles ont été produites.

Une combinaison spatiale connectée au vaisseau

Cette combinaison spatiale n’a pour le moment été portée que par les deux premiers astronautes de la NASA à avoir volé au sein de la capsule Crew Dragon : Bob Behnken et Doug Hurley. Ils les enfileront de nouveau très bientôt pour le voyage de retour, le 1er août si tout va bien. Cette combinaison a été pensée en fonction du vaisseau spatial. Comme le précise Chris Trigg :

« Notre combinaison spatiale peut se brancher au siège de la capsule Crew Dragon. Elle est connectée au vaisseau. Il y a également eu un gros travail sur les gants qui assurent la pressurisation et la protection des astronautes tout en offrant une compatibilité avec l’écran tactile de la capsule, pour travailler avec les surfaces de contrôle ».

Deux astronautes à bord de la capsule Crew Dragon de SpaceX

Les astronautes Doug Hurley et Bob Behnken à bord de la Crew Dragon © SpaceX

Fin 2019, la NASA dévoilait également les nouvelles combinaisons spatiales pour retourner sur la Lune en 2024. Elles semblent plus sûres, plus intelligentes et beaucoup plus confortables. Connue sous le nom de xEMU, cette combinaison n’est encore qu’au stade de développement. Parmi les améliorations notables, nous retrouvons notamment la possibilité pour les astronautes de pouvoir atteindre leur propre torse avec leurs bras ou encore la possibilité de soulever une charge au-dessus de leur tête. Attendons de voir si SpaceX propose également une combinaison pour la première mission lunaire du XXIème siècle…