Ce mardi 28 juillet 2020, Google a annoncé son intention de construire un nouveau câble sous-marin reliant New York (États-Unis) à Bude (Royaume-Uni) et à Bilbao (Espagne). Baptisé Grace Hopper, en l’honneur de la pionnière en informatique et inventrice du premier compilateur, ce câble est le quatrième du genre à être installé par Google.

Grace Hopper, le quatrième câble sous-marin de Google

Après les câbles Curie (entre les États-Unis et le Panama), Dunant (entre les États-Unis et la France) et Equiano (entre le Portugal et l’Afrique du Sud), Google présente son quatrième câble sous-marin, Grace Hopper. Ses objectifs seront de soutenir le prochain déploiement de Google Cloud en Espagne et d’améliorer, dans le même temps, la connectivité entre les États-Unis et l’Europe. Dans son annonce, le géant de Mountain View explique :

“Aujourd’hui, 98% du trafic Internet international est acheminé dans le monde entier par des câbles sous-marins. Un vaste réseau sous-marin de câbles sillonnant les océans permet de partager, de rechercher, d’envoyer et de recevoir des informations dans le monde entier à la vitesse de la lumière. De nos jours, alors que nos méthodes de travail, de jeu et de connexion sont de plus en plus numériques, une connectivité fiable est plus importante que jamais.”

Cette nouvelle autoroute sous-marine de l’information sera constituée de 16 paires de fibres optiques (soit 32 fibres) et sera effective dès 2022. Elle sera créée en collaboration avec la société Subcam, qui est un fournisseur de câbles sous-marins basé dans le New Jersey, à qui l’installation de ce projet titanesque a été confiée.

Une connexion historique

Une fois mis en service, le câble Grace Hopper sera l’un des premiers nouveaux câbles à relier les États-Unis au Royaume-Uni depuis 2003. Google précise qu’il augmentera ainsi la capacité de “ce carrefour mondial très fréquenté et alimentant des services comme Meet, Gmail et Google Cloud“.

Aussi, il s’agit du premier investissement de la firme de Mountain View dans un câble sous-marin privé vers le Royaume-Uni, ainsi que la toute première liaison vers l’Espagne. Un point d’ancrage stratégique puisque le géant d’Internet a annoncé le mois dernier l’ouverture d’une nouvelle région Google Cloud à Madrid, ainsi qu’un partenariat avec l’entreprise de télécommunication espagnole Telefonica pour faire progresser la 5G.