Alors que TikTok bat des records à travers le monde en dépassant notamment les 2 milliards de téléchargements, Facebook sent bien que c’est le moment d’attaquer et de ne surtout pas se laisser devancer. Le Wall Street Journal rapporte que le géant des réseaux sociaux tente de “piquer” des créateurs de contenu à TikTok en leur proposant de l’argent.

Reels peut-il vraiment concurrencer TikTok ?

Cette fois-ci c’est officiel, le groupe Facebook ne se cache plus et assume pleinement vouloir faire concurrence à TikTok avec son nouveau format pour Instagram, Reels. Après avoir mis un terme à son application Lasso, elle aussi normalement destinée à faire concurrence à TikTok, Facebook tente d’attirer les influenceurs du nouveau réseau social à la mode avec des offres lucratives. Objectif : les faire basculer sur Reels et les faire quitter TikTok en leur faisant signer un contrat d’exclusivité.

Avec Reels, Instagram propose à ses utilisateurs une nouvelle façon de créer du contenu. Des vidéos d’une durée maximale de 15 secondes pouvant contenir différents clips vidéo et différents enregistrements audio. Une pâle copie de ce que propose déjà TikTok. Un moyen efficace de séduire de nouveaux utilisateurs ou de faire rester les plus habitués qui auraient pu délaisser Instagram au profit de TikTok ? Certainement, mais il est encore trop tôt pour le dire.

Des milliers de dollars pour les influenceurs de TikTok

Depuis quelques semaines, Facebook est entré dans une nouvelle phase. Celle du démarchage des influenceurs de TikTok. Le réseau social aurait demandé aux créateurs de TikTok de publier exclusivement sur Reels ou de publier leur contenu sur Reels en premier, en échange d’un “partenariat rémunéré”. Facebook s’engagerait à payer la production de la vidéo des influenceurs en question. Un partenariat destiné aux “petits” créateurs de contenu.

Ce n’est pas tout, le géant des réseaux sociaux aurait également proposé des centaines de milliers de dollars aux plus gros influenceurs de la plateforme détenue par ByteDance pour qu’ils publient uniquement sur Reels. Une rivalité commence à s’installer entre les deux groupes. TikTok n’a pas attendu longtemps pour répondre aux attaques de Facebook. Le réseau social a lancé un fonds de 200 millions de dollars pour retenir ses créateurs de contenu et en attirer de nouveaux.