En Chine, les BATX (Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi) se livrent une guerre sans merci depuis plusieurs années pour régner sur le web chinois. Si comme les GAFA, chacun a son métier au départ, certains tentent néanmoins de marcher sur les plates-bandes des autres géants. C’est le cas de Tencent qui s’apprête à racheter Sogou, deuxième moteur de recherche chinois, pour faire de l’ombre à son rival Baidu.

Tencent veut racheter les parts de Sohu

Cela fait déjà plusieurs années que Tencent est l’un des investisseurs principaux de Sogou, un moteur de recherche qui existe depuis 2004. Il semblerait que sa participation de 36,5% dans le moteur de recherche chinois ne lui suffise plus. Pour aller plus loin dans ce domaine d’activité et tenter de repousser son rival de toujours sur le marché de la recherche en ligne, Baidu, Tencent a fait une offre de rachat à son allié de longue date. Cotée à la bourse de New York, l’action de l’entreprise a fait un bond de 48% en quelques heures seulement.

Tencent va racheter les parts de Sohu, un portail web leader dans l’informatique en Chine, aujourd’hui actionnaire majoritaire de Sogou. D’ici quelques jours, Sohu ne détiendra plus aucune participation dans la société. Sohu n’a pas encore accepté l’offre de Tencent. Entrée en bourse fin 2017, Sogou se positionne comme le principal concurrent de Baidu en Chine sur le secteur de la recherche en ligne. Jusqu’à présent, Sogou n’a jamais réussi à passer devant le géant chinois. L’entreprise est toujours restée à sa place de challenger.

Sogou a-t-il les armes pour embêter Baidu ?

Depuis peu, la société chinoise a un avantage qui pourrait renverser la tendance : Sogou utilise un outil quotidiennement par 482 millions de personnes dans le monde qui permet de convertir la voix en texte. Un avantage majeur quand on sait que l’avenir de la recherche en ligne passe par la dictée vocale. Autre point fort de l’entreprise, le déploiement d’avatars réalistes de deux auteurs chinois, capables de lire des livres audio avec la voix des auteurs.

Sogou, qui signifie au passage en chinois “chien de recherche”, est le moteur de recherche par défaut de WeChat. De quoi démocratiser un peu plus ce réseau social dans l’empire du milieu, où WeChat est l’application la plus utilisée avec 1,2 milliard d’utilisateurs. Si Tencent acquiert Sogou dans son intégralité, Baidu pourrait bien être définitivement banni de la super application détenue par Tencent. Selon Techcrunch, cette acquisition reflète une pratique typique de l’internet chinois : les géants font tout pour se bloquer mutuellement.