Les PDG des GAFA Google, Facebook, Amazon et Apple devaient passer lundi 27 juillet 2020 devant le Congrès américain. Chaque société devait être entendue pour se défendre du non-respect de la loi anti-monopole aux USA. Mais l’audience a dû être repoussée à mercredi. Le but est de rendre hommage à John Lewis, élu américain, devenu une icône des droits civiques avec Martin Luther King.

Les quatre entreprises technologiques doivent être auditionnées devant la Commission judiciaire de la chambre des représentants. Il s’agit d’un moment très important pour l’enquête que mène actuellement le Comité. L’audience sera heureusement repoussée à mercredi seulement.

Dans la même catégorie

Chaque patron de GAFA  devra se défendre en visioconférence, afin de respecter les distanciations sociales. Tim Cook s’expliquera sur la politique abusive de l’App Store d’Apple, tandis que Mark Zuckerberg justifiera le rachat de WhatsApp et Instagram. Du côté de Google, Sundar Pichai devra s’expliquer sur le monopole publicitaire qu’il possède. Enfin, on retrouvera Jeff Bezos, qui avait dans un premier temps refusé de témoigner, mais sera finalement entendu sur les questions de traitement des données des vendeurs tiers Amazon.

Cette audience s’annonce très longue, autant pour les membres du Congrès, que pour les PDG. Jerrold Nadler et David Cicilline, les présidents du comité et du sous-comité antitrust GAFA ont déclarés : « Étant donné le rôle central que ces sociétés jouent dans la vie du peuple américain, il est essentiel que leurs PDG soient prêts à intervenir. Comme nous l’avons dit depuis le début, leur témoignage est essentiel pour que nous puissions mener à bien cette enquête. »

Les résultats cette enquête complète des GAFA devraient être publiés vers la fin de l’été. Mercredi il sera possible de suivre l’audience des quatre PDG en direct sur YouTube, depuis la chaîne de la chambre de la Justice. Même s’il est peu probable que l’on apprenne de nouvelles informations, cette audience reste tout de même intéressante sur la défense que prendra chaque GAFA.