Cédric O était nommé secrétaire d’État au Numérique en mars 2019, soit il y a plus d’un an. Ce dimanche, le gouvernement a diffusé une liste des secrétaires d’État et nous découvrons ainsi que Cédric O est reconduit dans ses fonctions. Il travaillera auprès de Bruno Le Maire en tant que Secrétaire d’État, chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques. Ainsi, Il va poursuivre ses missions et notamment gérer des sujets complexes comme l’application StopCovid.

La 5G, la reconnaissance faciale, l’inclusion numérique sont quelques-uns des sujets qui attendent Cédric O

Le principal concerné l’a confirmé lui-même, dimanche, en fin de journée sur Twitter, sa mission continue au sein du gouvernement Castex. Une poursuite qui va lui permettre de mener à bien les dossiers déjà entamés et en traiter de nouveaux, importants eux aussi. Comme le relève l’Usine Digitale, Cédric O va devoir gérer les sujets liés à la 5G, à la reconnaissance faciale, à l’inclusion numérique, à la simplification des démarches administratives, et également à l’application StopCovid. En effet, cette dernière peine à séduire, en comparaison avec la version irlandaise, et soulève par ailleurs de nombreux problèmes de sécurité.

Dans la même catégorie

L’application StopCovid aurait d’ailleurs pu lui porter préjudice et l’évincer du gouvernement, mais cela n’est pas le cas. Le fait d’être un proche d’Emmanuel Macron de longue date semble avoir aider l’exécutif à mettre de côté certains éléments. De plus, Cédric O est apprécié dans le domaine de la tech et des start-up. Il est très investi dans la French Tech et soutient les jeunes start-up françaises de façon régulière. Il y a peu de temps, il déployait d’ailleurs un plan de soutien pour faire face aux difficultés économiques liées à la Covid-19.

Le gouvernement ne dispose toujours pas de ministère dédié au numérique

Aujourd’hui, la prolongation de son contrat au sein du gouvernement semble être une bonne chose. Pour certains, le Secrétaire d’État a encore des preuves à faire, tandis que certains observateurs ne peuvent s’empêcher de déplorer l’absence d’un véritable ministère dédié au numérique. En effet, cela aurait semblé logique étant donné l’importance que gagne ce domaine au fil du temps et surtout, étant donné la transformation numérique à venir.

Malgré tout, Cédric O peut être satisfait puisqu’il passe de Secrétaire d’État chargé du Numérique à Secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques. Les télécoms sont donc une nouveauté dont il hérité et il a commenté « Les télécoms sont l’épine dorsale de la transformation numérique. Sans connexion, pas d’usages. Hâte de travailler avec l’ensemble des acteurs de ce secteur qui a su faire face à ses responsabilités pendant la crise de la Covid-19 ».