Les chercheurs du centre énergétique de l’Institut de technologie de Karlsruhe viennent de confirmer qu’il est possible d’extraire du lithium des eaux souterraines présentes dans les installations géothermiques allemandes. Une nouvelle qui peut totalement changer l’avenir de l’électrique dans le pays. Le lithium présent dans les eaux souterraines du pays pourrait répondre aux besoins de la totalité des fabricants de batteries du pays.

Bientôt du lithium extrait en Allemagne ?

Selon le Dr Jens Grimmer, scientifique au sein de l’Institut de technologie de Karlsruhe, les conséquences de cette découverte peuvent être gigantesques. Le lithium extrait de ses eaux souterraines pourrait fournir l’ensemble des usines de batteries du pays. Pour répondre à la problématique d’une mobilité moins polluante, l’Allemagne possède de nombreuses usines de batteries électriques. Une enveloppe de 2 milliards d’euros a même été allouée à leur construction. Grâce à cette source de lithium, l’industrie des batteries en Allemagne pourrait prendre une nouvelle dimension. Jens Grimmer affirme que :

“Pour autant que nous sachions, il peut y avoir jusqu’à 200 milligrammes de lithium par litre d’eau… C’est incroyable. Si nous utilisons le potentiel de nos usines géothermiques, nous pourrions couvrir une partie considérable de la demande en Allemagne”.

Une extraction propre

Aujourd’hui, les principales sources de lithium se trouvent au Chili, en Argentine ou en Australie. Cette découverte pourrait donc profiter à l’Europe toute entière. La pandémie que nous traversons nous montre à quel point il est important de relocaliser notre production. Les problèmes d’approvisionnement ont été beaucoup trop nombreux depuis le mois de février 2020.

Autre avantage à l’extraction du lithium dans les eaux souterraines allemandes est qu’il n’y aura pas de déchets contrairement à ce que nous pouvons observer en Australie. Un moyen de rendre les voitures électriques encore plus propres qu’elles ne le sont. Précisons qu’il existe un moyen pour recycler proprement les batteries au lithium. Le Dr Florencia Saravia affirme que :

“Nous exportons de nombreux problèmes environnementaux vers des pays tiers afin de maintenir et d’améliorer notre niveau de vie. Grâce à ce processus, nous pouvons assumer notre responsabilité et extraire d’importantes matières premières pour les technologies modernes de manière écologique, à notre porte. Nous pouvons également mettre en place des chaînes de valeur régionales et créer des emplois”.

Toutes les centrales géothermiques du Haut-Rhin pourraient être mises à contribution et produire des centaines de tonnes de lithium chaque année. Pour être précis, ce sont 34 centrales géothermiques qui sont en état de fonctionnement en Allemagne. Pour extraire le lithium des eaux souterraines, les scientifiques séparent les ions de lithium de l’eau, ils sont ensuite concentrés pour devenir solides.