Le 21 juillet 2020, la société norvégienne Adevinta, déjà propriétaire du Groupe Leboncoin, a annoncé l’acquisition d’eBay Classifieds Group. Il s’agit du service de petites annonces de l’entreprise, vendue pour 8 milliards d’euros (9,2 milliards de dollars). L’opération devrait être finalisée avant le premier trimestre 2021.

Pour Ebay, c’est l’occasion rêvée de gagner en liquidité et de se recentrer sur son activité phare : la place de marché (marketplace). Depuis plusieurs mois, des actionnaires poussent l’entreprise à se séparer de branches superflues, notamment celle des petites annonces. Et pour cause, malgré une portée internationale (États-Unis, Canada, Europe, Afrique, Australie, et Mexique) son chiffre d’affaires n’a représenté « que » 1,1 milliards de dollars, contre 7,6 millards pour la marketplace. Placer cette division dans les mains d’un groupe comme Adevinta semble donc plus intéressant, d’autant que l’accord peut mener à la création de synergies intéressantes.

Dans les clauses, Ebay va recevoir 2,5 milliards de dollars, ainsi que 540 millions de parts d’Adevinta. Cela représente tout de même 44% des parts de l’entreprise.

Du côté de la maison-mère du Groupe Leboncoin, c’est une opportunité pour consolider sa position dans certains pays, parmi les 15 où elle opère déjà. Pour d’autres, elle va pouvoir prendre des parts de marchés. C’est le cas de l’Allemagne notamment, où Adevinta est encore loin d’être leader. Outre son expansion, la réduction des coûts opérationnels annuels devrait représenter 185 millions de dollars, soit 10% du chiffre d’affaires.

Alors qu’Ebay va détenir 44% du capital d’Adevinta, des partenariats technologiques pourraient contribuer au succès de l’empire des petites annonces qu’elle est en train de créer. Depuis plusieurs années, l’entreprise américaine développe des solutions tournées spécifiquement vers de canal de vente. Pour eBay Motors, son app de vente automobile entre particuliers, une simple photo de plaque d’immatriculation suffit pour aller récupérer la marque de la voiture, le modèle, la puissance fiscale … Ensuite, l’utilisateur mets en ligne ses photos qui sont automatiquement triées (extérieur, intérieur, moteur). La promesse étant d’inscrire son véhicule à la vente en moins de 5 minutes. D’autres programmes aident les particuliers à rendre les photos de leurs produits plus attrayantes.

On peut s’attendre à ce que ce type de services soient intégrés dans les différentes plateformes d’Adevinta, en France par exemple, sur Leboncoin, ou le site Videdressing.