Ce n’est pas encore de l’Hyperloop dont il s’agit mais plutôt d’un TGV dernière génération. Ce TGV futuriste dévoilé par la SNCF devrait être sur les rails d’ici 2024, à l’occasion des Jeux Olympiques organisés par la France. C’est un projet de longue date. Comme l’explique Le Télégramme, nous entendons parler de ce train du futur depuis 2014, mais cette fois-ci cela se confirme, le TGV futuriste est bel et bien en train d’être fabriqué au sein des usines Alstom, en Charente-Maritime.

La SNCF dévoile son TGV du futur

En attendant les trains à l’hydrogène promis pour les années 2030, la SNCF dévoile un peu plus son TGV du futur. La promesse est la suivante : un train plus écologique, plus spacieux, plus moderne, totalement modulable et surtout beaucoup moins cher à l’entretien. C’est en tout cas ce que promet la SNCF. Évidemment il faut s’attendre à un TGV futuriste, ultra-connecté et à la pointe des dernières technologies.

C’est à côté des usines du fabricant Alstom que le train a été présenté il y a quelques jours. Les habitants de La Rochelle ont pu découvrir en avant-première le design de ce train. La deuxième étape, celle de l’assemblage, aura lieu à Belfort. Un TGV M, pour Modernité. Il sera probablement utilisé dans le cadre des offres Inoui et Ouigo. La force de ce train ? Sa modularité. C’est certainement cet élément qu’il faut retenir puisqu’il s’agit de quelque chose de totalement nouveau. Les sièges pourront bouger, s’adapter et former des îlots en fonction du nombre de passagers qui souhaitent se rassembler.

Un train beaucoup plus spacieux et écologique

Ce TGV futuriste pourra accueillir jusqu’à 740 passager, c’est 20% de plus que les TGV actuels. Selon Alain Krakovitch, directeur des Voyages à la SNCF :

« ce TGV futuriste roulera pour les Jeux olympiques prévus à Paris en 2024. Les premières livraisons auront même lieu à l’hiver 2023 ».

Un train plus grand et plus spacieux. Qui peut affirmer ne jamais s’être plaint du manque d’espace pour allonger ses jambes ? Vous n’aurez plus ce problème. Les personnes handicapées pourront également bénéficier d’aménagements spécialement pensés pour eux. Les fauteuils roulants n’auront plus aucun mal à pénétrer dans le TGV du futur. Un train écologique c’est possible ? C’est compliqué, mais la SNCF fait son maximum pour minimiser son impact sur la planète. Le TGV M sera composé à 97% de matériaux recyclables et ses émissions de CO2 seront réduites de 32%.