Routematch est une société qui a été fondée en 2000. Basée à Atlanta, cette entreprise développe des logiciels pour optimiser la logistique des agences de transport public. Ce rachat traduit la volonté d’Uber de s’inscrire un peu plus dans le processus organisationnel des transports en commun, pour être au cœur même du système.

Avec Routematch, Uber part à la conquête du transport public

Routematch a développé des solutions pour optimiser la gestion des données, la répartition, la réservation des trajets ou encore des services de billetterie. Uber affirme que cette acquisition doit lui permettre d’intégrer le cœur des services de transport public pour améliorer son application de VTC. Le géant américain pense notamment à l’optimisation de la planification des itinéraires et l’achat de billets depuis son app.

Uber accélère sa stratégie de rachat depuis quelques mois. L’entreprise est en passe de mettre la main sur Postmates, un géant de la livraison américain, pour la somme de 2,65 milliards de dollars. L’acquisition de Routematch, une entreprise qui travaille tout de même avec plus de 500 agences de transport public partout à travers les États-Unis, semble avoir pour but de trouver de nouveaux clients et de nouvelles sources de revenus pour Uber.

Un moyen de développer Uber Transit à grande échelle ?

Routematch est bien connue et appréciée aux États-Unis. L’année dernière, l’entreprise s’est associée à la ville de Bad Axe, dans le Michigan, pour fournir un service de bus gratuit à la demande, semblable à celui d’Uber. Ce service était notamment destiné aux centaines de Portoricains contraints de se déplacer à de l’ouragan Maria. Ils s’étaient installés dans cette région pour trouver du travail. Routematch leur a donné un coup de main. Avec ce rachat, Uber pourrait donc tenir les rênes des transports en commun partout à travers le pays.

L’entreprise a longtemps été accusée de faire de l’ombre au métro, aux trains de ville ou encore aux bus. L’administration américaine a pu constater une véritable baisse de la fréquentation des bus et des métros, directement liée à l’utilisation croissante des services d’Uber, dans plusieurs villes américaines. Avec son service Uber Transit, le géant américain est capable de vendre des billets de train et de bus à Denver, dans le Colorado. Depuis le lancement d’Uber Transit, la vente de tickets de bus a même augmenté de 25% dans la ville… Ce rachat pourrait permettre à Uber d’étendre ce service et peut-être d’atténuer les critiques ?