Alors que les premiers réseaux de 5G commencent (péniblement) à voir le jour en Chine aux États-Unis et en Europe, Samsung pense déjà à l'avenir et annonce que la norme 6G pourrait être sur les rails dès l'année 2028. Les chercheurs du fabricant sud-coréen ont dévoilé leurs prévisions quant aux possibilités qu'offrira cette nouvelle technologie.

Un débit plus rapide et surtout de nouvelles applications

Alors que le monde ne s'attend pas à voir arriver la 6G avant 2030, les experts de Samsung sont plus optimistes. Ils estiment que cette technologie sera accessible dès 2028 et qu'elle permettra une véritable révolution technologique. La recherche sur la 6G se poursuit et les premières pistes que Samsung laisse entrevoir sont bluffantes. Au-delà d'un débit toujours plus rapide, la 6G pourrait bien nous permettre d'accéder à des technologies jusqu'alors très peu développées.

Des communications ultra fiables à faible latence permettront par exemple aux véhicules autonomes de se développer. C'est très bien, mais ce n'est pas tout. Samsung va beaucoup plus loin. Le fabricant coréen suggère que si l'œil humain est limité les machines équipées de caméras alimentées par la 6G seront capables de traiter des données avec des résolutions, des angles, des longueurs d'onde et des vitesses que les gens ne peuvent même pas imaginer. La 6G pourrait également permettre à la réalité augmentée et virtuelle de prendre toute leur dimension.

La 6G nous permettra d'afficher des hologrammes

Samsung est également convaincu que la 6G permettra aux smartphones dernière génération d'afficher des hologrammes volumétriques réels, nécessitant au moins 580 Gbps pour un écran de 6,7 pouces. Les hologrammes de taille humaine nécessitent plusieurs térabits par seconde. La 6G pourrait tout changer à ce niveau-là. Des prédictions qui nous rappellent le projet Neon présenté par Samsung il y a quelques mois. Paranav Mistry, l'homme à l'origine de ce projet d'humain artificiel affirme que Neon est capable de créer de façon totalement autonome des expressions, des mouvements, des conversations dans des centaines de langues.

Enfin, dans ses prédictions Samsung prévoit que les personnes, les objets et les lieux seront entièrement reproduits numériquement. Un moyen d'explorer et de surveiller la réalité dans un monde virtuel, sans contraintes temporelles ou spatiales. Ce genre de prouesse ne pourrait pas être réalisée avec la 5G. Il faudra donc attendre l'arrivée de la 6G dans quelques années. Au début de l'année 2020, NTT Docomo dévoilait aussi ses prévisions sur la 6G. Selon l'opérateur japonais, la 6G permettra aux ordinateurs de prédire l'avenir.