Pour être en mesure de juger de la qualité d’un poisson en un simple coup d’oeil, il faut des années d’apprentissage pour la majorité des professionnels. Leur tâche sera désormais simplifiée grâce à Tuna Scope, une application développée par l’agence publicitaire Denstu. Celle-ci a pour particularité de pouvoir évaluer de la qualité d’un thon à partir d’une simple photographie et ce, grâce à l’intelligence artificielle et au machine learning.

Comme fonctionne Tuna Scope ?

Comme nous l’avons précédemment souligné, Tuna Scope est une application basée sur l’intelligence artificielle et plus particulièrement le machine learning. Pour parvenir à accomplir sa principale mission, ses algorithmes ont été entraînés avec des milliers d’images de coupes transversales de queues de thon. En effet, à cet endroit particulier du poisson, on peut en apprendre énormément sur sa constitution et donc, sur sa qualité gustative.

Ainsi, à partir d’une simple image, l’application est capable de classer sur une échelle de un à cinq points, la qualité d’un poisson en fonction de ses caractéristiques visuelles. La couleur et l’éclat de la chair ainsi que la superposition des couches de graisse font notamment partie des critères sur lesquels Tuna Scope se base pour établir son jugement. Selon Dentsu, c’est un succès : quatre fois sur cinq, l’application délivrerait la même note que des professionnels expérimentés.

L’application est déjà exploitée par une chaîne de restaurants japonaise

Interrogée par The Verge, Keiko Yamamoto, une chef sushi expérimentée et basée à Londres, affirme qu’il est effectivement possible de juger de la qualité d’un poisson par le simple facteur visuel. Il est donc tout à fait probable qu’une intelligence artificielle soit en mesure de juger de la qualité d’un poisson à partir d’une simple photographie, mais sur des critères assez basiques qui ne peuvent, en aucun cas, remplacer l’expérience et l’oeil d’un professionnel.

De son côté, la chaîne de restaurants Kura Sushi au Japon semble séduite puisqu’elle est la première firme à utiliser l’application Tuna Scope pour acheter son poisson. L’entreprise y voit plusieurs avantages, dont le facteur économique. De fait, Kura Sushi achèterait 70% de son poisson à l’étranger, ce qui lui permet de trouver des produits à des prix plus avantageux. Avec la pandémie mondiale de Covid-19, l’entreprise craint pour la santé de ses acheteurs lors de leurs déplacements. Avec cette application, la chaîne de restaurants japonaise peut alors procéder à l’évaluation de la qualité de ses achats à distance.