Avec l’intégration d’AR24, Docaposte, opérateur de plateformes numériques intelligentes pour les entreprises et le secteur public, poursuit sa stratégie d’acquisitions ciblée visant à conforter sa position dans les services numériques de confiance comme la signature ou l’archivage électronique. Spécialiste de la transformation numérique des organisations, la filiale de La Poste ajoute à sa gamme la seule solution de lettre recommandée électronique du marché qui permet la vérification d’identité du destinataire à distance par vidéo. Une association qui ouvre des perspectives de développement en France et en Europe.

Déjà bien implanté dans les services numériques de confiance avec des solutions leaders sur leur marché comme le vote ou l’archivage électroniques, Docaposte conforte, avec l’acquisition d’AR24, sa position dans l’accompagnement de la transformation numérique des entreprises et du secteur public.

Créé en 2015, AR24 a été le premier acteur du marché à proposer une solution de lettre recommandée électronique qualifiée selon le règlement européen eIDAS et est aujourd’hui encore la seule à proposer un dispositif de vérification à distance de l’identité par vidéo. Fin mai 2020, La Poste et AR24 ont initié leur collaboration en annonçant le lancement d’un parcours 100% digital de création de L’Identité Numérique La Poste qui intègre cette solution de la startup.

La complémentarité des deux entreprises va permettre la mise en place de synergies commerciales, technologiques et industrielles. Plusieurs projets ont déjà été identifiés : la mise en place d’une solution de réception des lettres recommandées électroniques d’AR24 au moyen de l’Identité Numérique La Poste, la réponse à des appels d’offres en commun auprès du secteur public ou la connaissance clients (processus KYC) dans le secteur bancaire.

Une nouvelle brique technologique pour Docaposte

« Ce rapprochement ajoute une brique technologique innovante à la gamme des solutions digitales que nous proposons à nos clients », indique Olivier Vallet, président directeur général de Docaposte. La filiale numérique de La Poste, qui s’est notamment spécialisée dans la réalisation de plateformes numériques, ou encore l’hébergement de données de santé, poursuit ainsi sa stratégie de diversification engagée à travers l’acquisition de startups et de sociétés innovantes comme Softeam Group, Arkhineo et Voxaly. Avec, pour objectif, d’atteindre le milliard d’euros de chiffre d’affaires d’ici 2023, contre quelques 700 millions l’an passé.

Pour AR24, aujourd’hui installé entre Paris et Strasbourg, et qui compte 23 salariés, le rapprochement avec La Poste représente un tremplin pour se développer commercialement. « Ce rapprochement est l’aboutissement logique des travaux que nous avons menés depuis 2016 pour mettre en œuvre la solution de référence de dématérialisation des recommandés en France », souligne Guillaume de Malzac, cofondateur de la startup. « En faisant le choix de rejoindre Docaposte, nous allons accélérer notre développement sur le marché français et attaquer le marché européen ».