Le 25 juin, le constructeur suédois, Volvo et le spécialiste des véhicules autonomes californien, Waymo, ont annoncé un partenariat “exclusif”. Les véhicules électriques de Volvo intégreront les technologies de Waymo dans le but de développer une flotte de taxis autonomes.

Un partenariat “exclusif” entre Waymo et Volvo

C’est une annonce surprenante car on sait que depuis plusieurs années, Volvo travaille avec Uber pour l’aider à développer ses véhicules autonomes. Uber est le concurrent direct de Waymo dans la course aux voitures autonomes. Quoi qu’il end soit, Volvo et Waymo travailleront ensemble pour intégrer le logiciel Waymo Driver sur une toute nouvelle plateforme de véhicule électrique axée sur la mobilité.

Cette plateforme sera évidemment d’une autonomie de niveau 4, ce qui signifie qu’elle peut prendre en charge la conduite sans aucune intervention humaine, quelles que soient les conditions météorologiques et de circulation. Le partenariat vise à travailler avec plusieurs filiales du groupe Volvo Car, notamment la marque de performance électrique Polestar et Lynk & Co. Un point soulevé par le directeur technique de Volvo, Henrik Green, dans sa déclaration :

“Les véhicules entièrement autonomes ont le potentiel d’améliorer la sécurité routière à des niveaux jamais vus auparavant et de révolutionner la façon dont les gens vivent, travaillent et voyagent. Notre partenariat avec Waymo ouvre de nouvelles et passionnantes opportunités commerciales pour Volvo Cars, Polestar et Lynk & Co”. 

Des taxis autonomes bientôt sur nos routes ?

Waymo continue sa stratégie qui consiste à s‘associer avec des constructeurs automobiles. C’est la façon dont la direction de l’entreprise californienne voit les choses : “nous développons un logiciel qui permet de rendre les véhicules autonomes et les constructeurs nous fournissent des véhicules compatibles”.

Il y a quelques années nous apprenions que Waymo s’associait également à Jaguar pour intégrer 20 000 Jaguar I-Pace à sa flotte. Les premiers véhicules roulent d’ailleurs déjà depuis près de deux ans à San Francisco. Waymo a également commandé 62 000 véhicules auprès du groupe Fiat Chrysler. La réalité est que pour le moment les véhicules autonomes ne sont toujours pas disponibles.

Le partenariat entre Volvo et Waymo pourrait être similaire à celui signé avec le groupe Fiat Chrysler. Ce nouveau partenariat ne casse pas le contrat de quatre que Volvo a avec Uber. 24 000 véhicules XC90 doivent être livrés entre 2019 et 2021 à Uber, pour former une flotte de véhicules autonomes.