Amazon met enfin la main sur une société qui fabrique des véhicules autonomes. C’était une question de mois avant que la société de Jeff Bezos ne finisse par craquer. C’est Zoox qui a été choisie par Amazon selon The Information. Une startup qui compte tout de même une équipe de 1 000 collaborateurs. Amazon a tout de même déboursé 1 milliard de dollars pour s’offrir Zoox.

Zoox : une vision centrée sur le client

Des rumeurs circulaient déjà depuis plusieurs mois sur ce potentiel rachat. Fondée en 2014, Zoox est une startup aux objectifs ambitieux, divisés en trois grands points : le premier consiste à développer son propre système de conduite autonome, le second est de construire des véhicules à grande échelle et enfin, le troisième, de lancer un service de taxis autonomes. Avec le soutien d’Amazon, on peut penser que le développement de Zoox va prendre une nouvelle dimension. Selon Jeff Wilke, l’un des trois CEO d’Amazon :

« Zoox travaille à imaginer, inventer et concevoir une expérience autonome de classe mondiale. Comme Amazon, Zoox est passionné par l’innovation et par ses clients, et nous sommes ravis d’aider la talentueuse équipe de Zoox à concrétiser sa vision dans les années à venir. Nous prévoyons de les accompagner dans le développement de cette nouvelle technologie pour que cela profite au plus grand nombre ».

Un rachat d’un millard de dollars

Il s’agirait du plus gros investissement jamais réalisé par la société de Jeff Bezos. Il faut dire qu’Amazon pourrait être le premier client de cette technologie autonome. Imaginez des livraisons avec des véhicules autonomes et les économies que l’entreprise pourrait faire en terme de dépenses salariales.

Un projet qui va dans le sens des nombreux autres qui tournent autour des drones de livraison et des robots de livraison autonome. À ce propos, on connaît déjà Amazon Scout, ce petit robot de la taille d’une glacière qui livre déjà de premiers clients en Californie.

Zoox a développé une technologie testée actuellement sur une flotte de véhicules Toyota à San Francisco et Las Vegas. Des tests affectés par la pandémie de Covid-19. Par ailleurs, en avril Zoox a licencié une grande partie de ses employés pour cette même raison. L’entreprise prévoit de les embaucher de nouveau, dès que la crise sera passée.

Zoox a recruté quatre anciens ingénieurs de chez Tesla pour accélérer son déploiement. Amazon précise que les équipes de Zoox continueront d’être dirigées par la direction actuelle avec à sa tête, Aicha Evans et Jesse Levinson. Zoox fonctionnera comme une filiale indépendante, comme c’est le cas actuellement pour Twitch.