Lors du MWC (Mobile World Congress) 2019 Qualcomm avait présenté RB3, une plateforme dont la fonction était de développer et former des robots plus facilement. Le 17 juin le fabricant de composants est passé directement à RB5, probablement parce qu'il intègre la compatibilité 5G à sa nouvelle plateforme.

Robotique et 5G main dans la main

Dès l’annonce de RB3 Qualcomm avait prévenu, une version 5G devait arriver sous peu. L’intégration de cette nouvelle technologie est cohérente pour une plateforme qui ambitionne de soutenir « le développement de la prochaine génération de robots et de drones à faible consommation d’énergie, à haute capacité de calcul » selon les propos de Dev Singh, à la tête de la division robotique de Qualcomm, relayé par eetimes. La 5G et ses promesses de connexions en quasi-temps réel sont particulièrement intéressantes pour la construction de véhicules autonomes, pour les robots industriels, etc. Cela ouvre la voie à la prolifération de la 5G au sein de la robotique et des objets connectés.

Compatible avec la 5G, RB5 sera équipé d’un processeur Qualcomm QRB5165 pour l’architecture informatique et associée à une IA de cinquième génération, capable de réaliser 15 tera opérations par seconde (TOPS). L’ensemble permettra de travailler sur la vision par ordinateur, le machine learning, l’informatique hétérogène pour l’efficacité énergétique, avec des niveaux de sécurité à tous les niveaux assure Qualcomm. La plateforme prend en charge Linux, Ubuntu, et des interlogiciels robotiques.

Les premiers produits développés avec RB5 prévus fin 2020

Pour Dev Singh, « La plate-forme supprime les efforts nécessaires pour assembler de nombreuses caméras, capteurs, etc. Les clients n'ont plus à se soucier des détails de construction et peuvent se concentrer sur la création de leur propre propriété intellectuelle. C'est un excellent point de départ pour le développement, et les clients peuvent choisir les options dont ils ont besoin ».

Qualcomm est loin d’être seul sur le marché, ISAAC de NVIDIA représente une concurrence plus que sérieuse. Néanmoins RB3 avait réussi à attirer des partenaires de taille tel que Panasonic ou Intel. RB5 a été testé par une vingtaine d’entreprises de développement dans le secteur de la robotique. Les résultats semblent concluants puisque la plateforme est déjà disponible à la vente, les premiers produits commerciaux développés avec RB5 devraient sortir fin 2020.