En octobre 2019, PayPal faisait le choix de se retirer du projet Libra, la monnaie numérique de Facebook. L’entreprise n’avait pas donné de vraies raisons de son retrait du projet, précisant cependant se concentrer sur sa mission, à savoir démocratiser l’accès aux services financiers pour tous. Finalement, aujourd’hui, PayPal pourrait lancer son propre service, via son service Venmo.

PayPal pourrait lancer son service « dans les trois prochains mois »

Trois sources différentes, proches de PayPal, se sont confiées à CoinDesk. Toutes confirment que quelque chose se trame en termes de cryptomonnaies pour le géant des services financiers. L’une d’elle a indiqué « Ils vont autoriser les achats et les ventes de cryptomonnaies directement depuis PayPal et Venmo. Il va y avoir une sorte de portefeuille intégré pour stocker la cryptomonnaie ».

On comprend donc que pour l’heure, tout n’est pas clair. Nous ne savons pas si quelle sera la cryptomonnaie proposée ni même si plusieurs seront proposées. Selon une seconde source, PayPal pourrait lancer son service « dans les trois prochains mois, peut-être plus tôt ».

À priori, Coinbase et Bitstamp intéresseraient PayPal. Le premier ne serait pas vraiment une surprise puisque les deux parties travaillent ensemble depuis 2016.

Les investissements dans la blockchain étaient-ils des indices ?

Interrogé, PayPal n’a pas souhaité commenter ce probable nouveau projet. L’intégration des cryptomonnaies dans PayPal par le biais de Venmo ne serait pas une véritable surprise, car Dan Schulman a indiqué, plus tôt cette année, que son objectif annuel était de monétiser Venmo autant que possible.

Bien que son premier investissement date de l’an passé, PayPal avait partagé plusieurs offres d’emploi en début d’année 2020. Toutes étaient des postes d’ingénieur visant à renforcer ses effectifs travaillant sur la blockchain. Un indice qui laisse penser qu’effectivement un projet autour des cryptomonnaies est bel et bien en préparation chez PayPal. En effet, la blockchain va permettre d’échanger des monnaies virtuelles en toute sécurité. Patience désormais pour un savoir un peu plus sur le projet de l’entreprise américaine.