En décembre 2017, Facebook a donné la possibilité de partager une collection personnelle avec une liste d’amis Facebook sélectionnés individuellement. Les collections Facebook permettent aux utilisateurs d’organiser et sauvegarder le contenu qu’ils croisent sur la plateforme. Elles sont désormais plus généralement partageables. L’entreprise a annoncé qu’elle teste actuellement cette nouvelle option sur le marché américain.

Un nouveau système de partage très différent

Auparavant, il fallait faire défiler une liste d’amis Facebook ou effectuer une recherche pour choisir les utilisateurs autorisés à consulter une collection. Un nouveau bouton est maintenant disponible pour la partager avec un groupe d’utilisateurs plus important. Cette fonction permet également de filtrer l’audience de partage, soit public, soit entre tous les amis, soit entre quelques contributeurs, soit à soi-même.

L’option « Seulement moi » reste la valeur par défaut, comme auparavant. En revanche, l’option « Seulement les contributeurs » permet de sélectionner certains membres de Facebook pour accéder à la collection. Désormais, ces membres pourront non seulement consulter la collection, mais aussi y ajouter ou commenter des éléments.

L’amélioration des fonctionnalités des collections a été remarquée par un utilisateur de Twitter naviguant sous le pseudo @whimchic, qui en a publié des captures d’écran. Facebook a préféré ne pas partager les exemples publics de cette nouvelle fonctionnalité. Toutefois, l’entreprise a constaté que le programme est largement utilisé par ses utilisateurs. En effet, ils l’ont utilisé pour partager des recettes, des articles éducatifs et même des informations sur le Covid-19 avec des réseaux plus larges.

Facebook veut renforcer sa compétition avec Pinterest ?

Facebook est constamment à la recherche de nouveaux utilisateurs depuis sa création. Cela signifie que les nouvelles fonctionnalités sont en concurrence directe avec d’autres sites ou services. L’ajout de collections qui sont plus facilement partageables semble être une autre manière à Facebook de concurrencer Pinterest. Notons que dernier sert désormais de référence pour les collections de contenu web.

En effet, toutes les tentatives déployées par Facebook n’ont pas suffi pour constituer une réelle menace pour Pinterest, jusqu’à présent. Cependant, l’objectif de Facebook n’est peut-être plus de défier directement Pinterest. Il s’agit plutôt de réduire la nécessité de visiter d’autres plateformes pour trouver des contenus sauvegardés.

À ce stade, on ne sait pas encore quand Facebook pourra offrir cette nouvelle fonctionnalité à tous ses utilisateurs. Cependant, il est certain qu’elle permettra à l’entreprise d’atteindre de nouveaux objectifs.