Warner Music Group (WMG) est revenu à Wall Street au début du mois de juin 2020. Il s’agit de l’introduction en bourse la plus importante de l’année. Rappelons que le groupe avait déjà été présent sur le marché boursier en 2011. Cette fois-ci, avec 25 dollars proposés pour chaque action (77 millions de titres en tout), Tencent Holdings en a profité pour acquérir 1,6% des parts du géant américain de la musique.

L’industrie de la musique conquise par Tencent ?

Les actions en question auraient été achetées par deux filiales de Tencent pour un montant total de 200 millions de dollars. Ces neuf chiffres paraissent pourtant modestes par rapport à l’acquisition de 10% d’Universal Music Group par la même société chinoise fin 2019 en échange de 3,3 milliards de dollars. Par ailleurs, 9,1% de Spotify lui appartiennent déjà.

Pour l’heure, Tencent n’a pas encore souhaité partager ses objectifs en acquérant un peu de deux des plus importants groupes de l’industrie musicale. Il semblerait juste que le géant chinois souhaite dorénavant chasser sur les terres de l’Oncle Sam.

Tencent attaque sur tous les fronts

Maintenant que Tencent possède des parts dans WMG, l’entreprise est en mesure de lancer de nouveaux produits. Le plus intéressant reste cependant le gain financier perçu, non seulement sur les artistes chinois référencés sur Warner Music, mais également sur l’ensemble des morceaux.

Outre ces acquisitions récentes dans l’univers musical, il est important de rappeler que la compagnie possède Riot Games et 40% d’Epic Games. Avec des titres comme Fortnite et League of Legends en tête d’affiche, Tencent devrait se hisser sans peine parmi les consortiums les plus performants au monde. Par ailleurs, elle a récemment annoncé vouloir investir la faramineuse somme de 70 milliards de dollars dans divers secteurs technologiques au cours du prochain quinquennat.

Bien que l’hégémonie des États-Unis se fait encore sentir sur plusieurs secteurs, les dernières acquisitions de Tencent Holdings montrent une fois encore que la Chine (et l’Asie en général) reste un partenaire non négligeable de nos jours.