SpaceX recrute de nouveaux ingénieurs à Brownsville. Tout est parti de la publication d’une offre d’emploi. Nous avons pu en déduire que l’entreprise d’Elon Musk cherche à construire des spatioports flottants qui doivent servir de sites de lancement pour les fusées à destination de la Lune et de Mars.

Des spatioports pour lancer des fusées vers la Lune et Mars

Voici la mission des futurs ingénieurs de SpaceX. Construire des spatioports pour accueillir les fusées de SpaceX. Ils permettront aux fusées de décoller pour acheminer des charges lourdes vers d’autres planètes, mais aussi aux premiers vols du vaisseau Starship sur Terre. Car oui, si vous ne le saviez pas, ce vaisseau qui a pour mission de partir à la conquête de l’espace pour de longs vols interplanétaires, servira aussi à transporter des passagers sur Terre, pour remplacer des vols long-courriers.

Restons focalisés sur l’objectif premier de ces futurs spatioports : ils doivent servir aux équipes d’Elon Musk à envoyer des humains sur Mars depuis la Terre. C’est l’objectif ultime du patron de SpaceX : coloniser la planète rouge et d’autres destinations interstellaires, y compris la Lune, pour faire des humains une espèce interstellaire. C’est pour cette raison que le vaisseau spatial Starship est désormais la priorité de SpaceX.

Des vols interplanétaires, mais pas que

Le transport spatial sur Terre n’est pas un concept nouveau, mais SpaceX compte bien l’exploiter grâce à ses futurs spatioports. L’idée est assez simple : en voyageant au bord ou au-delà de l’atmosphère terrestre, vous pouvez réduire considérablement le coût du carburant et la durée du vol. Un Paris New York prendrait par exemple moins d’une heure. En réalité, Elon Musk affirme qu’avec cette technique de vol son vaisseau spatial pourrait atteindre n’importe quelle ville sur Terre depuis n’importe quelle autre ville en moins d’une heure.

Maintenant que les capsules Crew Dragon sont capables de transporter des humains vers la Station spatiale internationale, SpaceX va pouvoir se focaliser sur sa mission première : transporter des humains vers d’autres planètes. L’entreprise a récemment obtenu l’accord de la Federal Aviation Administration (FAA) pour faire voler ses prototypes du vaisseau Starship. Les premiers vols auront lieu sur le site de Boca Chica au Texas, en attendant la création des spatioports.