Wing livre par les airs depuis 2014, dans l’objectif de développer la livraison par drone. Tout comme Amazon, Google s’est mis à développer de nouvelles manières d’envoyer des colis. La société Wing livre déjà en Finlande, à Helsinki, en Australie à Canberra et Logan, mais surtout aux États-Unis en Virginie. C’est d’ailleurs là que l’entreprise vient de mettre en relation la librairie de l’école de Blacksburg et les élèves qui le souhaitent.

L’idée vient de Kelly Passek, la libraire de l’école de Virginie. Elle explique dans le communiqué de presse : « j’adore recevoir des pâtisseries fraîches et des articles essentiels pour ma maison, livrés par drone, mais je me suis demandé si cette technologie pourrait également aider les enfants à commander des livres, même pendant la fermeture de la bibliothèque en raison de la pandémie de COVID-19 ». C’est alors que le projet est lancé avec Wing et finit par aboutir après plusieurs semaines de travaille.

C’est autant une fierté pour la société Wing, qui s’occupe de la livraison, que pour Mark Miear, le responsable de l’école : « Nous sommes fiers de trouver des moyens innovants de servir nos étudiants. Nous sommes ravis de poursuivre notre série d'innovations grâce à ce programme pilote qui apporte des livres de bibliothèque à nos étudiants via la livraison par drone. »

Les élèves ont ainsi accès aux 150 000 livres de la librairie et gratuitement. Pendant cette période de confinement, Wing a décidé de réaliser les livraisons de façon bénévole. C’est évidemment pour eux une très bonne pub et un moyen de prouver le potentiel de la livraison par drone. Cette pandémie a été l’occasion de développer de nouvelles manières de communication, de livraison, mais aussi de façon de consommer. Wing espère ainsi que de plus en plus de ville fasse appel à ses services. Les livraisons par drone ont de plus de chance de voir le jour avec des sociétés comme Amazon ou Google aux commandes.