Depuis le mois de juin 2020, Facebook teste une nouvelle fonctionnalité pour éviter que ses utilisateurs ne quittent sa page : désormais, des informations provenant de Wikipédia s’affichent sur la droite de l’écran lorsque vous faites une recherche sur le réseau social.

Des informations succinctes provenant de Wikipédia

C’est le site SocialMediaToday qui a dévoilé l’information, après que plusieurs internautes aient publié des captures d’écran sur Twitter. Contacté par TechCrunch, Facebook a confirmé la nouvelle : la fonctionnalité, un petit onglet contenant des informations de pages Wikipédia, est effectivement en cours de test sur le réseau social. Cette dernière a de grandes similitudes avec le Knowledge Panel de Google, outil faisant désormais partie intégrante du moteur de recherche, et qui avait initialement été mis en place pour lutter contre la propagation de fausses informations.

Par exemple, si vous recherchez « Donald Trump » sur Facebook, vous pourrez lire une petite biographie, sa date de naissance, sa fonction ou encore ses réseaux sociaux officiels (uniquement Facebook et Instagram, évidemment), et avoir accès à des recherches associées. Il en est de même pour des films, des émissions de télévision ou encore des personnes historiques.

Une capture d'écran montrant le nouvel outil de Facebook sur lequel s'affiche des informations sur le chercheur Anthony Fauci.

À droite, le panneau contenant des informations après une recherche sur l’épidémiologiste Anthony Fauci. © Capture d’écran / Siècle Digital

Pas aussi pointu que Google

Puisqu’il est en phase de test, l’outil ne sera pas forcément disponible pour tous les utilisateurs de Facebook, et il est encore difficile de savoir s’il sera déployé officiellement. Comme le note TechCrunch, il nécessite encore quelques améliorations : il ne peut pas répondre de manière intuitive comme le fait Google par exemple. Si l’on recherche « Dr. Fauci », aucune information ne sera disponible, en revanche, une requête « Anthony Fauci » fera apparaître l’onglet.

Par ailleurs, Facebook en profite pour faire sa propre promotion en redirigeant vers sa page dédiée pour le Covid-19, ou vers sa page gaming pour une recherche « Animal Crossing », il est donc encore difficile de savoir si la fonctionnalité sera disponible pour toutes les requêtes.

Un autre moyen de lutter contre la désinformation

Renvoyer vers des informations Wikipédia est toutefois un bon moyen pour la plateforme de lutter contre les fakes news. Alors que ces dernières y pullulent, le réseau social tente bien que mal de les endiguer. Il faut dire que malgré ses efforts, son image reste grandement entachée par les scandales du passé

Récemment par exemple, la plateforme a annoncé l’étiquetage des médias contrôlés par un État en vue des élections présidentielles américaines prévues au mois de novembre.